Saignelégier pour le sport

Le Centre de loisirs de Saignelégier veut renforcer son offre sportive

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: J3L

Le Centre de loisirs de Saignelégier (JU) a l’ambition de renforcer sa capacité d’accueil de sportifs en construisant une double salle omnisports, avec dortoirs et buvette. Il lui en coûtera plus de 6 millions de francs.

Saignelégier pourra-t-il abriter un mini-Macolin? Son Centre de loisirs a l’ambition de se développer à la bordure de la place du Marché-Concours, qui attire, notamment chaque année en août, des dizaines de milliers de personnes. De quoi donner des appétits à ceux qui ont déjà tenu le pari de notamment y ouvrir un hôtel avec espace bien-être.

Soutien accordé

Toutefois, les responsables du Centre de loisirs avaient besoin d’obtenir le soutien du gouvernement jurassien et de la commune pour développer leur projet. Le canton devrait statuer tout prochainement sur une subvention de 20% et l’assemblée communale de Saignelégier vient de décider d’être locataire des futures installations.

Une salle omnisports double

Le Centre des loisirs est à l’étroit. Il a notamment besoin de libérer ses locaux actuels pour y aménager un auditorium de 300 places et un salon pour ses clients. Pour cela, il lui faut construire un nouveau bâtiment. Ce sera donc une salle omnisports double, avec vestiaires, une buvette et une salle de théorie. Des dortoirs sont également projetés pour l’accueil de sociétés sportives pour des camps, de la manière de ce qui se pratique à Tenero, au Tessin.

Région mobilisée

Il faut encore affiner ce projet, dont le coût est estimé à 5 millions. La création de la salle omnisports permettra aux clubs sportifs et aux écoles de la région de combler un manque chronique de locaux adéquats. C’est désormais une région qui se mobilise pour un projet conduit par des privés.