Vevey : le projet de parking souterrain est enterré

Marre des voitures au centre-ville

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque
Non aux voitures au centre-ville

Par 53,7%, les Veveysans ont rejeté dimanche l'initiative communale pour la construction d'un parking souterrain sous la Place du Marché.

Les Veveysans ne veulent plus être envahis de voitures au centre-ville.
Source: 
Jean-A. Luque

Les Veveysans ne veulent plus être envahis de voitures au centre-ville. Ils ont refusé qu'un parking souterrain soit construit sous la Place du marché.

Jamais campagne politique n’a été aussi passionnée à Vevey. Il est vrai que l’avenir de la place du marché, l’une des plus grandes d’Europe, qui accueille la Fête des Vignerons est une question lancinante qui depuis des décennies a été éludée par les dirigeants de la cité lémanique. Cette fois, il fallait trancher. Les Veveysans ont été clairs. Par 53,7%, 3207 voix contre 2766, ils rejettent le projet de parking souterrain et lancent un message clair : il faut débarrasser le centre-ville de la circulation automobile. Le taux de participation à ce «vote du siècle» s'est élevé à 46,53%.

«Le vote des Veveysans permettra de diminuer le trafic au centre-ville, d’augmenter la polyvalence de la place du Marché et de diversifier les possibilités de stationnement. Après une campagne particulièrement houleuse, nous nous réjouissons de pouvoir aller sereinement de l’avant», a déclaré la syndique Elina Leimgruber.

Le projet municipal «D'amour et d'eau fraîche» fruit d'une vaste démarche participative, peut dès lors suivre son cours. Tout comme le plan de stationnement accepté par le Conseil communal en novembre 2018 qui prévoit de laisser 200 places sur 450 à la Place du Marché et de reporter les autres vers des parkings existants ou à créer.