Centrale à béton à 2340 m d’altitude

Un téléphérique vers le glacier de l’Eiger

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Liebherr
Centrale à béton à 2340 m d’altitude

En cours de réalisation dans les montagnes bernoises, un projet de transport par câble devrait être achevé dès l’hiver 2020. Le téléphérique Grindelwald-Männlichen et les remontées mécaniques de la Jungfraubahn prévoient de construire un "V-Bahn". Depuis un terminal commun à Grindelwald Grund, un téléphérique 3S conduira au glacier de l’Eiger, tandis qu’une remontée mécanique de dix personnes mènera au Männlichen, situé dans les Alpes bernoises. Ce moyen de transport sera par ailleurs raccordé directement aux transports publics.


Modules conçus pour le transport

La mise en oeuvre de ce projet impliquait la mobilisation d’une centrale pouvant être transportée à bord du téléphérique. Les responsables des ARGE V-Bahn Oberland ont donc opté pour l Compactmix 1.0 A-R/ RIM-M, une centrale compacte aux modules prémontés pour le transport. Ses pièces ont été acheminées jusqu’au chantier à bord d’un camion à 2 essieux et d’un camion benne.


Béton basse température 

La centrale proprement dite a ensuite été montée à 2 340 m d’altitude sur le glacier de l’Eiger. La qualité du béton est assurée par un malaxeur à cuve annulaire et un tourbillon. Pour produire du béton dans des conditions de basses températures, la centrale est dotée d’un boîtier résistant aux températures hivernales.

Le granulat et le ciment sont également acheminés par téléphérique jusqu’à la centrale et alimentés directement à partir du téléphérique dans le silo en ligne.