Ces chantiers qui vont redonner tout son lustre à Genève: En 2023, la Genève Internationale sera remise en état

Ces chantiers qui vont redonner tout son lustre à Genève: En 2023, la Genève Internationale sera remise en état

Gefäss: 

Le canton du bout du lac est en pleine reconstruction. D’imposants quartiers de logements sont lancés, souvent le long de la ligne du CEVA. Mais pour retrouver tout son prestige, Genève mise sur les instituitons internationales et la culture sous toutes ses formes.

La transformation du quartier des Nations, à Genève, a commencé avec le projet nommé « Jardin des Nations ». Ce secteur englobe 130 hectares. Il accueille 30 organisations internationales et 250 ONG. En tout, près de 2 milliards de francs auront été investis pour ce chantier d’envergure qui prend forme pour cinq grandes institutions internationales. Tout d’abord, le Palais des Nations a entamé sa métamorphose, et sur les 164 481 m2 du bâtiment, 150 000 m2 seront rénovés. Car, en plus de son aspect intérieur devenu très « vintage », les systèmes de sécurité incendie et l’accès aux personnes à mobilité réduite, s’avéraient défaillants. Le Palais des Nations qui accueille 2800 personnes s’enrichit, en outre, d’un nouvel édifice en construction dans l’enceinte du parc, qui abritera 700 collaborateurs supplémentaires. Les travaux devraient durer jusqu’en 2023 et coûter 840 millions de francs pour l’ensemble de cette organisation. Par ailleurs, l’un des bâtiments de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), construit en 1960, devrait être remplacé par de nouveaux bureaux pour un coût estimé à 150 millions de francs, et la tour qui domine la place des Nations devrait être vendue. L’immeuble de l’Organisation Internationale du Travail (OIT), datant de 1974, a dû être désamianté puis rénové. Pour financer ces travaux à 205,5 millions de francs, l’OIT a vendu plusieurs de ses parcelles. 

Neuf étages pour remplacer Tschumi
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) construit son nouvel immeuble de bureaux sur neuf étages pour remplacer une aile préfabriquée vieillissante, dessinée dans les années 1960 par l’architecte Jean Tschumi. Le coût de 140 millions de francs sera couvert par la Confédération et Genève. Plus au nord, sur la route de Ferney, le Campus Santé accueillera le nouveau siège du Fonds Mondial (contre le VIH, sida, le paludisme, la tuberculose, et l’Alliance pour l’accès aux vaccins). Son bâtiment comportera trois ailes et s’élèvera sur sept étages. Le maintien en état du patrimoine bâti de la Genève internationale est une question stratégique et de gouvernance mondiale, pour laquelle le gouvernement suisse a apporté un soutien sans faille. Après le gigantesque chantier du CEVA (liaison ferroviaire et gares Cornavin, Eaux-Vives, Annemasse), Genève prévoit d’investir 500 millions de francs d’ici 2025 et compte actuellement 25 grands chantiers liés à la mobilité, dont l’extension de son réseau de tram au Grand-Saconnex. 

Une toute nouvelle route des Nations
La route des Nations, dont les travaux ont commencé en octobre 2017, est l’un des projets les plus importants. Nouvel accès au quartier des organisations internationales, cette artère de 1200 m sera en grande partie souterraine (80 %), grâce à la construction d’une tranchée couverte. En tout, ce sont actuellement 80 ouvriers qui travaillent sur ce chantier de 46 000 m2. Ils s’attellent au creusement des tunnels, à la vitesse de 2,5 m par jour, ou à la construction de la partie extérieure. La nouvelle route des Nations servira d’itinéraire d’évitement pour Le Grand-Saconnex et se connectera à un nouvel échangeur sur l’autoroute de contournement, dont les travaux préalables ont démarré à l’automne 2018. Les députés ont posé la réalisation de cette route comme condition à la construction d’une voie de tram sur la route de Ferney, qui est plus ou moins parallèle au nouvel axe. La mise en service est prévue dans le courant du premier semestre 2022.
 

(link is external) L’article complet en PDF

Tous les contenus en ligne de BatimagPLUS sont inclus dans l'abonnement Batimag

S’inscrire

Vous n'êtes pas encore abonné mais souhaitez lire l'article maintenant?

Tous les contenus en ligne de BatimagPLUS sont inclus dans l'abonnement Batimag

S’inscrire

Vous n'êtes pas encore abonné mais souhaitez lire l'article maintenant?