Le béton pour énergie

Des grues empilant du béton pour gérer l'offre et la demande d'énergie

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Energy Vault

Pour lutter contre les excédents d’énergie produite, la start-up tessinoise Energy Vault propose de recourir à l’empilage de blocs de béton. Elle lancera son système à la fin de cette année.

La production d’énergie – en particulier renouvelable - pose un problème de stockage de ses excédents. C’est dans des procédés appliqués dans le domaine hydraulique que la start-up tessinoise Energy Vault propose une solution recourant au béton.

Comme une chute d’eau

Energy Vault propose d’employer des grues multiples empilant des blocs de béton de 35 tonnes. Si ces derniers sont hissés, l’offre énergétique est supérieure à la demande. L’empilement sera «déconstruit» petit à petit dans le cas inverse. Le choix de la vitesse des mouvements de la grue rendra en quelque sorte l’énergie emmagasinée préalablement. Ce système fonctionnera selon le même principe qu’une chute d’eau d’un barrage hydroélectrique.

Système durable

Le dispositif est conçu pour durer une trentaine d’années. Il peut être installé n’importe où, par exemple à proximité d’installations d’énergie renouvelable. Il entend ainsi mieux réguler le stockage et la libération d’électricité selon la demande du moment. Energy Vault est persuadée de pouvoir s’inscrire dans la meilleure gestion des stocks énergétiques pour les 20 prochaines années.

Six bras dès décembre

La première unité commerciale de ce système sera montée à la fin de cette année près de Bellinzone. Elle mesurera 120m de hauteur et possédera six bras pour le levage des blocs de béton. Elle pourra ainsi fournir 35 mégawatts par heure, soit l’équivalent de l’électricité utilisée par 2000 ménages.