Du ciment fait de déchets

Les nouveaux ciments aident aussi à la réduction d’émissions de CO2

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Peter Knuspan Holcim

Pour réduire les émissions de CO2, il faut à la fois chercher de nouveaux bétons et de nouveaux ciments. A ce titre, le Construction Demolition Waste (CDW), obtenu de déchets de chantier minéraux non triés, est promis à un bel avenir.

La recherche de nouveaux matériaux de construction ne doit pas se limiter au béton. Le Programme environnemental des Nations Unies indique que le ciment Portland doit être partiellement  remplacé par d’autres variétés pour réduire les émissions de CO2. Toujours selon ce programme, il faut aussi étudier la possibilité d’utiliser ce matériau plus efficacement dans la fabrication de mortier ou de béton.

Récupération fine

Peter Knuspan, ingénieurs produits chez Holcim, explique donc que les utilisateurs de ciment doivent progressivement appliquer la norme SIA de 2014 visant à faire les efforts environnementaux nécessaires. Cela passe selon lui par le recours à une forme de ciment appelée Construction Demolition Waste (CDW). Soit un matériau récupéré des différents déchets de chantier. En particulier ceux sous forme minérale et non-triée. Leur fraction fine sera séparée par tamisage avant le concassage. Après coup, elle pourra être soit traitée, soit valorisée, soit stockée selon les normes de l’Ordonnance fédérale de traitement des déchets.

Economie circulaire

C’est donc à nouveau cycle de recyclage des déchets de chantier que le conférencier d’Holcim a fait référence lors d’une récente journée d’information à l’EPFL.C’est un appel à l’économie circulaire. Cela fait également renoncer aux entreprises chargées de démolir des structures obsolètes. Enfin, c’est un plaidoyer pour la  production de CDW sous sa forme la plus fine. «Une nouvelle ère de la construction pourrait ainsi s’ouvrir», a conclu le conférencier. Dans le canton de Neuchâtel, un petit pas vient d’être franchi à  ce sujet. Le Grand Conseil vient d’accepter un postulat qui incite les acteurs de la construction à recycler systématiquement le béton existant.