Les routes pour le durable

Du bois et du béton sans dioxyde de carbone pour les routes

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Ofrou

L’Office fédéral des routes fait dans le durable et l’écologie pour son nouveau bâtiment de sa centrale d’Ittigen (BE). Conçu en bois et en béton, ce dernier contribue à 100% à la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Source: 
Ofrou

Le nouveau bâtiment est alimenté par le renouvelable tout en étant totalement dépourvu d'émission de dioxyde de carbone.

L’Office fédéral des routes (Ofrou) a beau s’occuper de circulation, il n’en oublie pas pour autant de participer à la lutte contre le réchauffement climatique. Ses nouveaux locaux de son site d’Ittigen l’attestent. Ils accueillent cet été les collaborateurs de la centrale de l’office, en plus de la direction de l’Office fédéral de l’énergie.

Hybride et renouvelable

Conçu de manière hybride – bois-béton, le nouveau bâtiment de l’Ofrou repose sur le potentiel énergétique qu’offre le dire. La chaleur résiduelle d’un centre de calcul voisin lui permet d’assurer son chauffage. L’eau de source en assure le refroidissement. Les systèmes thermiques et photovoltaïques qui l’équipent fournissent l’énergie de base et l’électricité. Le bâtiment est alimenté à 100 % par du renouvelable et n’émet pas de dioxyde de  carbone.

Biodiversité et rencontres

Les abords du bâtiment offrent des points de rencontres aux employés. Ils sont agrémentés de plantations d’arbres et de bancs de gravier. Un ruisseau y offre des conditions favorables à la biodiversité. Le regroupement de diverses activités du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) à Ittigen lui offre des synergies et des collaborations prometteuses, à la fois pour la Confédération et la commune hôte.