Passerelle pour éviter un giratoire

Une passerelle pour renforcer la mobilité douce à Villars-sur-Glâne

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Villars-sur-Glâne

La commune fribourgeoise de Villars-sur-Glâne renforce son offre de mobilité douce. Elle a fait poser de nuit une nouvelle passerelle de béton et d’acier. Les cyclistes et les piétons pourront bientôt l’emprunter en toute sécurité.

Toujours spectaculaire, la pose d’ouvrages d’art permet de mesurer l’importance des projets de liaisons routières, cyclistes ou piétonnières. La commune de Villars-sur-Glâne (FR) vient donc de franchir une nouvelle étape en faisant relier son complexe d’activités diverses avec son quartier de Villars-Vert. Le 29 février dernier, une passerelle permet aux piétons et aux cyclistes d’éviter un double giratoire routier qui leur est dangereux.

Pas de danse sur grue

La nouvelle passerelle a été assemblée sur place, avant de prendre son envol au moyen d’une grue géante. Les travaux ont provoqué la fermeture momentanée de la semi-autoroute qui relie l’A12 aux giratoires de Villars-sur-Glâne. L’ouvrage d’art s’est élevé dans les airs, avant de pivoter d’un quart de tour et se poser à l’endroit prévu.

Mi-béton mi-acier

La passerelle se compose de 40 tonnes de béton et de 40 tonnes d’acier. Elle mesure 26m de long et repose sur deux culées. D’une largeur utile de 3m60, elle comporte un plattelage en bois. La rampe d’accès à l’ouest, en acier-béton, permet l’accès aux handicapés par sa faible déclivité.

Deux quartiers reliés

La passerelle reliera le quartier de Villars-Vert au complexe industriel de la commune, faite de divers entreprises et bureaux. Elle renforce ainsi l’offre de mobilité douce à l’entrée ouest de Fribourg.