Réduire le carbone par le recyclage

Le recyclage des matériaux s’intègre dans l’architecture de demain

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © EAST/EPFL

L’architecture de demain doit pouvoir s’inspirer des vertus des matériaux de construction recyclés, estime l’EPFL. Le Laboratoire EAST a ainsi pu présenter ses travaux de recherche à Lugano. Avec la réduction de l’empreinte carbone en point de mire.

La construction réutilise de plus en plus les déchets de démolition, mais ces pratiques gagnent à être intensifiées, estime l’EPFL. Les enjeux sont importants. Le secteur souffre encore d’une très grande empreinte carbone. Il est ainsi confronté aux défis de la lutte contre le réchauffement climatique.

Petits pavillons recyclés

Le Laboratoire EAST de l’EPFL joint la théorie à la pratique. Ses étudiants viennent ainsi de construire une série de petits pavillons à partir de matériaux de construction recyclés. Cela permet de réduire les dépenses énergétiques et préserver les ressources.

Nouvelle culture du bâti

Les recherches menées dans ce cadre depuis 2016 visent à instaurer une nouvelle culture du bâti. Il s’agit d’intégrer la réflexion sur le recyclage des matériaux dès la conception d’un projet architectural. Les étudiants de l’EPFL explorent ainsi le potentiel créatif des matériaux réutilisables. Avec la particularité de faire des comparaisons, comme dans le cas de l’installation d’un pavillon pour les enfants dans le zoo de Servion (VD).

Le périmé banni

Le professeur Martin Fröhlich estime que ces travaux permettront aux futurs architectes d’intégrer la nécessité du recyclage dans leur profession. Le travail effectué vient en tout cas d’être présenté à Lugano, dans le cadre de la Biennale d’architecture. Une exposition a montré que ’un matériau ne périme pas. « Produire des déchets en construisant n’est plus acceptable », lance le responsable Thiago P. Borges.