Trois fois plus d’énergie que le diesel et deux fois plus que le gaz

Première initiative au monde de production massive d’hydrogène vert

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: © H2V
Hydrogène zéro carbone


Selon l’enquête sur l’intensification de l’hydrogène menée par McKinsey pour le Conseil de l’Industrie de l’Hydrogène, l’hydrogène pourrait réduire les émissions annuelles de CO² de 6 Gigatonnes, par rapport aux niveaux actuels. L’hydrogène est l’élément le plus abondant dans l’univers et joue un rôle majeur dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’hydrogène vert contient jusqu’à trois fois plus d’énergie par unité de masse que le diesel, et deux fois et demi plus que le gaz naturel.

 
Empreinte carbone nulle

Actuellement 95% de l’hydrogène est fabriqué à partir d’hydrocarbures polluants. En revanche, fabriqué à partir d’eau et d’électricité issue d’énergies renouvelables, l’hydrogène vert est le gage d’une empreinte carbone nulle. Le procédé d’électrolyse de l’eau implique l’utilisation de l’énergie électrique pour décomposer l’eau en hydrogène (H2) et oxygène (O2), convertissant ainsi l’énergie électrique en énergie chimique.

Cet hydrogène peut alors être stocké pour une utilisation ultérieure sur le réseau, produit sur les lieux de forte concentration en énergies renouvelables, puis transporté jusqu’aux lieux de consommation. Il peut être également directement injecté dans les processus industriels qui doivent se décarboner. 

 

Unités de production de 100 MW

Le contrat entre H2V Industry et  GE Power’s Grid Solutions prévoit la fourniture clé en main de deux sous-stations électriques 225 kV/30 kV destinées à alimenter les premières unités de production de 100 MW des usines de Port-Jérôme près du Havre (Normandie) et de Loon Plage près de Dunkerque (Nord). Avec un investissement de 3,5 milliards d’euros sur les 7 prochaines années, H2V industry prévoit la création d’environ 12’000 emplois directement liée à la filière.