Une cavité pour évacuer l’eau

Une nouvelle cavité pour évaluer l’eau boueuse du Lötschberg

Gefäss: 
Teaserbild-Quelle: Génération voyages

La compagnie ferroviaire BLS va procéder dès cet automne à un important chantier d’assainissement du tunnel de base du Lötschberg, dans son secteur valaisan. Des infiltrations d’eau boueuse ont perturbé le trafic des trains pendant deux mois. Unie nouvelle cavité sera créée.

Source: 
bls.ch

Le tunnel de base du Lötschberg a été la victime d'infiltrations d'eau boueuse en février dernier.

Le tunnel ferroviaire de base du Lötschberg a aussi subi des désagréments, mais ceux-ci n’ont été en rien imputés à la crise sanitaire! Comme cela arrive parfois, la montagne est venue se rappeler aux bons souvenirs de ceux qui l’ont creusée. Et, dans le secteur valaisan situé entre le village de Ferden, dans le Lötschental, et la localité de Sankt-German, la boue et l’eau sont venus perturber le trafic des trains dans le tube est de l’ouvrage.

Des bassins en acier

Ces infiltrations gênantes ont donc provoqué des travaux de déblaiement qui viennent de se terminer. La compagnie ferroviaire du BLS a aussi installé des bassins de sédimentation provisoire en acier et fait surveiller la zone d’infiltration par des caméras. Des experts vont enfin contrôler régulièrement le tunnel. Si la boue est de retour, des mesures de protection, allant jusqu’à l’interruption du trafic des trains, pourront être prises.

La réparation n’a pas suffi

Le BLS indique dans un communiqué ne pas se satisfaire d’avoir réparé le tronçon inondé. La compagnie fera aménager cet automne une cavité dans le tunnel pour évaluer les eaux boueuses en cas de nouvelles infiltrations. La zone concernée se trouve dans une couche de calcaire perméable. Toutefois, la montagne reste capricieuse, ce qui empêche les experts d’en prévoir le bilan hydrique.

Trafic des trains maintenu

Les travaux projetés provoqueront la fermeture du tube est du tunnel pendant plusieurs mois. Le trafic passera dans l’autre tube en exploitation à voie unique. Toutefois, la cadence des trains entre Berne et Brigue – un train par heure – devrait être maintenue.