02:01 ARCHITECTURE

Construire en bois: le hêtre prend de la hauteur

L’industrie du bois et de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) ont inauguré lors de l'ouverture de Swissbau un bâtiment dont la structure porteuse est constituée de bois de hêtre produit localement, dans le respect de l’environnement. Ce projet novateur a bénéficié d’un large soutien du plan d’action Bois de l’OFEV.

Lors de la conférence de presse inaugurale, Rolf Manser, chef de la division Forêts de l’OFEV, a rappelé qu’«il croît chaque minute en Suisse plus de 6 m3 de bois de feuillus, dont la moitié est constituée de hêtre». Actuellement, sur l’ensemble du volume sur pied, la proportion de hêtre est de 18 %. Selon le troisième Inventaire forestier national, le nombre de feuillus est en augmentation dans les forêts suisses. Il faut s’attendre à ce que le volume de bois de hêtre continue à croître à l’avenir, ce alors que la capacité des scieries de feuillus en Suisse a fortement diminué au cours des dernières années. Ce recul s’explique par le fait que le bois de feuillus est actuellement avant tout utilisé comme bois énergie.

C’est là que le plan d’action Bois de l’OFEV entre en jeu: son objectif est de mieux utiliser cette précieuse matière première et de la valoriser avec une forte valeur ajoutée. Le bois doit si possible être employé en cascade: tout d’abord comme matériau de construction, ensuite sous forme de panneaux d’aggloméré et seulement en dernier ressort pour produire de l’énergie. Cette stratégie améliore également le bilan de CO2 de la Suisse puisque le carbone retenu dans le bois n’est libéré que des dizaines d’années après la récolte, lorsque le bois est finalement brûlé. Le projet «Woodstock» vise à démontrer que le bois de hêtre convient parfaitement pour la construction de bâtiments.

Un projet phare dans le domaine des constructions en bois

Le bâtiment «Woodstock» constitue un projet phare dans le domaine des constructions en bois. La structure porteuse du bâtiment de trois étages, qui a été construit à Bâle sur le site de Swissbau est constituée de 45 m3 de bois de hêtre indigène. L’utilisation de bois dur permet d’optimiser la construction en termes de statique, de masse ainsi que de protection contre l’incendie et le bruit. La structure a été développée par M. Hermann Blumer, ingénieur bois. L’enveloppe du bâtiment est faite d’éléments préfabriqués avec isolation thermique optimale des murs et photovoltaïque intégrée. Le bâtiment «Woodstock» satisfait ainsi aux exigences du standard Minergie-P, ce qui signifie qu’il consomme environ un tiers de l’énergie requise par un immeuble conventionnel. Concernant l’énergie grise également – l’énergie cachée utilisée durant tout le cycle de vie du matériau de construction – le bois est nettement plus intéressant que les autres matériaux utilisés dans les constructions massives. «Actuellement, le bois de feuillus n’est pas encore un matériau compétitif dans le domaine de la construction, mais il pourrait le devenir. Croyez bien qu’il existe des entrepreneurs dans l’industrie du bois qui sauront saisir l’occasion lorsqu’elle se présentera», a déclaré M. Jean-François Rime lors de l’inauguration du bâtiment «Woodstock».

La transformation du bois dur constitue un véritable enjeu pour l’industrie du bois. En effet, le bois de hêtre n’aura une chance sur le marché que si les scieries sont équipées pour travailler le bois dur de feuillus et si des éléments de construction de haute qualité sont produits à des prix concurrentiels. «Avec notre engagement dans le cadre du plan d’action Bois, nous voulons montrer quel est le potentiel d’une architecture moderne respectueuse du climat, et Woodstock en est un parfait exemple» a déclaré Rolf Manser, chef de la division Forêts de l’OFEV. Le bâtiment Woodstock est accessible à tous les visiteurs du salon Swissbau. (bmg/com) - bach01

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.