12:09 ARCHITECTURE

Croissance du fret ferroviaire transalpin plus forte que sur la route

Le trafic marchandises transalpin a augmenté au premier semestre 2011 tant sur la route que sur le rail. Le transport ferroviaire a crû davantage que le transport routier (répartition modale) et sa part de marché est passée de 62,6 % au premier semestre 2010 à 64,1 %.

Le volume de marchandises acheminées en un semestre en TCNA (transport combiné non accompagné) à travers les Alpes suisses n’avait jamais été aussi élevé.

La reprise conjoncturelle aidant, les transports de marchandises transalpins ont nettement augmenté depuis la fin de 2009. En trafic marchandises ferroviaire, le volume de transport a presque rejoint le niveau d’avant la crise conjoncturelle. En juin 2011, le transport combiné non accompagné (TCNA) se taille la part du lion dans cette augmentation : jamais autant de marchandises du TCNA n’avaient transité à travers la Suisse en un semestre.

La croissance du transport par wagons complets (TWC) dépasse également les 10 %, alors que celle de la chaussée roulante (CR) est faible. Au deuxième trimestre 2011, la CR a même perdu en volume (- 0.6 %) en raison de la fermeture temporaire de la ligne du Loetschberg-Simplon après l’incendie de tunnel du 9 juin 2011. Il a fallu annuler 60 trains de la CR de Fribourg-en-Brisgau à Novare, ce qui correspond à environ 1000 camions.

Dans l'ensemble, cette croissance du fret ferroviaire transalpin a déjà commencé à s’affaiblir: au deuxième trimestre 2011, elle a déjà reculé de moitié (8.8 %) par rapport au premier trimestre (17 %) du fait de l’affaissement de la conjoncture en Europe et de la faiblesse de l’euro vis-à-vis du franc suisse. Pour compenser les effets négatifs de cette dernière, l’Office fédéral des transports versera de nouveau toutes les indemnités au trafic marchandises ferroviaire en francs suisses à partir de l’année prochaine.

Le fret routier transalpin s’est nettement accru lui aussi au premier semestre 2011. Les chiffres se situent au-dessus du niveau de l’année précédente et rejoignent celui de 2007 et de 2008. L’évolution sur les différents passages transalpins est très variable. Le Saint-Gothard est de loin le principal corridor emprunté par les véhicules marchandises lourds.

Le Conseil fédéral adoptera vraisemblablement le prochain rapport sur le transfert à l'attention du Parlement à la fin de l’année. Ce rapport contiendra une analyse détaillée de l’évolution à long terme et soumettra au Parlement des propositions pour la marche à suivre. (com)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.