17:10 ARCHITECTURE

Deux musées lausannois regroupés dans un bâtiment fendu

Écrit par: Philippe Chopard
Source de l'image teaser: Photodrone.pro

Construire un nouveau musée est exaltant. En construire deux dans un seul bâtiment l’est encore  davantage. Les Musées de l’Elysée et des Arts appliqués contemporains vont intégrer dès le mois de novembre leur nouvel écrin à deux pas de la gare de Lausanne (VD). Ils y seront ensemble, simplement séparés par un espace d’accueil lumineux et dépouillé à souhait. Les architectes de ce projet l’ont imaginé en cassant la structure compacte de leur construction.

Mudhac Lausanne 3

Quelle: Photodrone.pro

Plateforme 10, au premier plan, est le dernier élément du pôle muséal construit à côté de la gare de Lausanne.

 Du béton blanc en façade pour prolonger la lumière de l’esplanade du nouveau pôle muséal lausannois. Un nouveau bâtiment fendu horizontalement pour accueillir deux musées à  la fois. Une réflexion architecturale sur  les arts appliqués. Une volonté d’illuminer la photo et le design. Le nouveau bâtiment de Plateforme 10 en cours d’achèvement à côté de la gare CFF de Lausanne est tout cela. Son aspect extérieur s’ouvre sur les audaces de son architecte portugais, Manuel Aires Mateus.

Le jury du concours d’architecture organisé pour construire Plateforme 10 a donné le ton. D’un terrain presque à l’abandon, il s’agissait d’inviter la population à la promenade dans un espace de culture. Tout en tenant compte du voisinage du Musée cantonal des beaux-arts à l’architecture simple et dépouillée. Maître d’ouvrage, le canton de Vaud a voulu un site public, où la population circule librement, du sud au nord et d’est en ouest. Un gros défi renforcé par la coupure des lignes ferroviaires présentes au sud du site. Plateforme 10 le relève, tout en mettant deux musées en  relation étroite.

Un accueil volant tout en lumière
Tout en prolongeant cette volonté de promenade urbaine, le rez-de-chaussée de ce nouveau bâtiment muséal anime immédiatement son contenu. Les architectes ont imaginé faire voler le Musée du design  et des arts appliqués contemporains. Les façades vitrées de l’espace d’accueil délaissent ainsi en partie leur rôle de soutien de la dalle du premier étage au profit de trois noyaux. Ceux-ci, composés d’éléments triangulaires en béton précontraint avec armature métallique, soutiennent ainsi le bâtiment. L’enveloppe vitrée peut ainsi jouer un autre rôle, celle de faire porter le regard des visiteurs sur les locaux qui entourent ce double musée. Bureaux, salles de réunion et restaurant de 140 places, notamment.

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.