17:08 ARCHITECTURE

La SSE pour une économie d’exportation forte

Malgré des chiffres d’affaires records réalisés dans la construction, la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE) tient à mettre en garde contre les évolutions négatives de l’économie en général. Comme si la crise de l’Euro ne suffisait déjà pas, la place économique suisse s’affaiblira progressivement et, par conséquent, notre économie d’exportation.

C’est ce qu’a déclaré le président central Werner Messmer lors de la journée de la construction qui s’est tenue à St-Gall devant environ 750 entrepreneurs.

Depuis bien des années, la branche de la construction représente l’un des piliers de la conjoncture suisse et l’un des stimulants de la croissance économique. Malgré cela, elle est tributaire d’une économie d’exportation performante. C’est sur ce point qu’a insisté le président central de la SSE dans son discours inscrit au programme. «Pour que la construction se porte bien, il faut d’abord que toutes les autres branches prospèrent. On ne doit pas seulement vouloir construire, mais aussi le pouvoir», a-t-il relevé.

C’est pourquoi les entrepreneurs doivent, eux aussi, se fixer comme principal objectif de garantir la compétitivité de la Suisse dans son ensemble. Mais, comme si le franc fort n’était déjà pas assez pénalisant pour notre économie, nous renchérissons artificiellement et de manière progressive notre place économique. C’est ce qu’a constaté Werner Messmer en précisant: «nous rendons la tâche toujours plus difficile à notre économie d’exportation pour rester concurrentielle sur le marché mondial. Bien entendu, il s’agit dans la plupart des cas, et à première vue, de postulats compréhensibles, mais lorsqu’ils sont trop nombreux, c’est la goutte qui fait déborder le vase!».

Puis, le président central a jeté un coup d’œil sur les dossiers actuels du département de Madame la Conseillère fédérale Doris Leuthard, présente à la journée de la construction. Werner Messmer a mentionné la politique écologique et énergétique pour mettre en évidence ce mécanisme néfaste: «le tournant énergétique: oui, mais à quel rythme? Changement climatique: l’influencer positivement, mais à quel rythme? Le Conseil fédéral peut compter sur les entrepreneurs lorsqu’il s’engage dans les domaines en faveur de la place économique suisse. C’est ce qu’a assuré Werner Messmer à la cheffe du DETEC. En tant que très bon exemple, il a cité la politique européenne avec le bilatérisme et la libre circulation des personnes: «nous l’appuyons dans son intégralité» a déclaré le président central. (com)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.