12:08 ARCHITECTURE

Le Conseil fédéral augmente le crédit d’engagement NLFA

Le Conseil fédéral a majoré les crédits d’engagement NLFA d’environ 1,5 milliard de francs. Cetteaugmentation des crédits d’engagement couvre le renchérissement et la taxe sur la valeur ajoutée du côté du financement.

Le Conseil fédéral a majoré les crédits d’engagement NLFA d’environ 1,5 milliard de francs, ce qui compense, pour les axes du Saint-Gothard et du Loetschberg ainsi que pour les aménagements de tronçons du Loetschberg, une partie du renchérissement cumulé et la taxe sur la valeur ajoutée. Les coûts finals prévisionnels de la NLFA sont inchangés.

L’augmentation des crédits d’engagement couvre le renchérissement et la taxe sur la valeur ajoutée du côté du financement. Les coûts de construction réels et le total des coûts communiqués jusqu'ici ne changent pas : dans l'ensemble, la NLFA coûtera environ 18,7 milliards de francs (prix de 1998 hors renchérissement, intérêts intercalaires et TVA). Cette somme reste en dessous du crédit d'ensemble de 19,1 milliards autorisé par le Parlement. Si l’on ajoute le renchérissement, les intérêts intercalaires et la taxe sur la valeur ajoutée, le total des coûts NLFA atteint toujours environ 24 milliards. Les rallonges de crédit décidées par le Conseil fédéral sont financées par le fonds FTP.

Le Conseil fédéral a augmenté le crédit d’engagement de 1373 millions au total pour l’axe du Saint-Gothard et de 84 millions pour celui du Loetschberg. Le crédit d’engagement « aménagements de tronçons du reste du réseau, axe du Loetschberg » est majoré de 32 millions pour les tronçons entre Berne et Thoune et entre St. German et Brigue. Le Conseil fédéral gère le crédit d'ensemble NLFA dans le cadre de la surveillance du projet. (com)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.