01:05 ARCHITECTURE

Le conseiller national Urs Hany succède à Michel Buro

La Fédération Infra a un nouveau président: le conseiller national Urs Hany a été élu à la tête des constructeurs suisses d’infrastructures. Il succède à Michel Buro. Ce dernier présidait la Fédération Infra depuis sa fondation, il y a cinq ans.

Urs Hany, conseiller national PDC zurichois, a été élu président de la Fédération Infra dans le cadre de l’assemblée générale. Infra est l’organisation des entreprises suisses de construction actives dans la construction d’infrastructures. « La défense des intérêts du secteur de la construction au sein des instances politiques fait partie des tâches essentielles de la Fédération Infra », a souligné Urs Hany après son élection. En font notamment partie des propositions constructives pour une politique des transports et des infrastructures fiable. « Dans ce cadre, il est essentiel que le financement des projets d’entretien et de développement repose sur des bases sûres », a encore précisé Urs Hany. Celui-ci est ingénieur civil diplômé et membre du conseil d’administration de Greuter AG, une entreprise de travaux spéciaux du canton de Zurich avec environ 130 employés.

Orientation vers l’avenir

Urs Hany succède à Michel Buro, le premier président d’Infra, à la tête de la fédération. L’association des constructeurs suisses d’infrastructures a été fondée en 2006 par cinq organisations précurseures. Le fort ancrage de la nouvelle association, cinq ans seulement après sa fondation, est à mettre sur le compte, notamment, de l’important engagement personnel de Michel Buro, a souligné le comité. Dans son allocution de départ, le président sortant a invité les entreprises de construction à faire preuve d’imagination et de visions à long terme: «Ayez des visions, des visions basées non pas sur le passé, mais sur l’avenir.»

Nouvelles solutions pour le financement des transports

La question du futur financement de la route et du rail arrive en tête de l’agenda politique de cet été. D’une part, le Conseil fédéral a mis en consultation son projet de financement et de développement de l’infrastructure ferroviaire, une contre-proposition directe à l’initiative de l’ATE. D’autre part, il veut financer l’extension de 400 km du réseau des routes nationales par une augmentation du prix de la vignette autoroutière de 40 francs actuellement à 100 francs par an. Les constructeurs d’infrastructures approuvent ces propositions dans leur principe. Le besoin de financement accru pour l’entretien et le développement des réseaux suisses de transport est établi. La Fédération Infra souligne l’importance d’un financement sûr et à long terme, et lance un avertissement contre d’éventuelles alliances contre nature visant à s’opposer aux propositions du Conseil fédéral.

Nouveaux membres au comité

A Zoug, les membres de la Fédération Infra ont également redéfini la composition de leur comité. Parmi les anciens membres du comité, Hansjörg Merz a quitté sa fonction. Il s’est engagé en faveur des travaux spéciaux et de la formation continue au sein de la Fédération. René Schmidli a été élu à la succession de Hansjörg Merz. Schmidli dirige le département construction de l’entreprise Risi AG, à Baar (ZG). Quant à Michel Buro, il est remplacé au comité par Felix Mann. Ce dernier est membre de la direction et directeur du département administratif et logistique de l’entreprise Laurent Membrez SA, à Aclens (VD). (com)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.