10:11 ARCHITECTURE

Le pisé bat des records de hauteur au pavillon marocain de l’Expo de Dubai

Teaserbild-Quelle: OUALALOU+CHOI Architects, Marc Goodwin

Le Maroc se distingue à l’Exposition universelle de Dubai en construisant le plus grand bâtiment en pisé au monde. Son pavillon de sept étages s’inspire de techniques traditionnelles de construction encore utilisées dans les villages en zone désertique.

Le pavillon du Maroc remporte un immense succès à l'expositiuon universelle de Dubai. Il a été construit selon la technique ancestrale du pisé.

Crédit image: OUALALOU+CHOI Architects, Marc Goodwin

Le pavillon du Maroc se compose de 22 maisons en pisé juxtaposées.

Le pavillon du Maroc, conçu par l’architecte Tarik Oualalou, présente à l’Exposition universelle de Dubai sa propre vision de l’habitat dérivé des techniques les plus anciennes. . Construit sur une superficie de 3'500 m² et composé de 7 étages, la construction bat les records de hauteur du périmètre de la manifestation avec 33 m. Mais il s’agit aussi du plus haut bâtiment en pisé au monde. Il a en effet été construit selon un ancienne technique encore utilisée dans les villages marocains.  L'argile est compressée dans des caisses en bois afin de maintenir la température basse dans les villages désertiques du sud du pays. 

Le pavillon offre une alternative aux constructions en acier à forte intensité de carbone. Il a été construit à l’aide de matériaux trouvés dans un rayon de 5 km autour de son emplacement. Il a été construit sur le modèle d'un village marocain, avec 22 maisons empilées les unes sur les autres et reliées par une seule rue sinueuse, mais il deviendra aussi un véritable logement. A la fin de l'Expo, le pavillon sera transformé en un bloc d'appartements.

L'intérieur moderne du pavillon marocain à Dubaï avec une touche traditionnelle relevant des patios traditionnels.

Crédit image: OUALALOU+ CHOI Architects, Marc Goodwin

L'intérieur de la construction relève de l'architecture des patios traditionnels.

Le bâtiment est aéré et centré autour d'une cour comme dans les riads marocains traditionnels. L'épaisseur des murs permet de maintenir l'intérieur jusqu'à 15 degrés Celsius plus bas que l'extérieur, explique Tarik Oualalou. Cela signifie que très peu d'espaces du pavillon sont climatisés. Il s'agit d'un fait remarquable à Dubaï, où les températures peuvent dépasser les 40 degrés.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.