14:11 ARCHITECTURE

Le plastique et la fibre de verre ont dessiné pendant dix ans la maison du futur

Teaserbild-Quelle: MidCentArc flickr CC BY-NC-SA 2.0

Le plastique renforcé par de la fibre de verre comme enveloppe d’un bâtiment. Une maison construite avec ces matériaux en 1957 à Anaheim, en Californie, a imaginé un temps l’architecture du futur. Elle était si solide qu’il a fallu utiliser des chaînes d’étranglement pour la démolir dix ans plus tard.


La «Monsanto House of the Future», construite en plastique, devait démontrer de 1957 à 1967, dans la zone thématique de Disneyland «Tomorrowland», comment une famille pourrait vivre en 1986.

Crédit image: MidCentArc flickr CC BY-NC-SA 2.0

La maison est constituée de plastique renforcé de fibres de verre, qui a été assemblé en 16 éléments de coque préfabriqués.

Dans les années 1950 et 1960, le plastique a connu une véritable expansion dans l'industrie de l'emballage et comme matériau pour toutes sortes de produits. Et le secteur de la construction s’y est également intéressé. En construisant en 1957 la «Monsanto House of The Future».

Le futur de 1957 était en 1986
L'architecture et l'aménagement intérieur de cette maison devaient démontrer de manière réaliste comment une famille pourrait vivre en 1986. La maison était construite sur un socle surélevé et se déployait comme des ailes dans quatre directions.

Une baie vitrée était intégrée sur chaque côté des corps de bâtiment arrondis. À l'intérieur, la maison Monsanto était équipée de meubles et d'un décor futuristes. Elle disposait en outre d'un téléphone relié à des haut-parleurs encastrés dans les murs de la maison. La cuisine était en outre équipée de micro-ondes, des appareils électroménagers encore tout à fait nouveaux à l'époque. 

La maison avec pour particularité son matériau avec lequel elle été construite: du plastique renforcé de fibres de verre. Celui-ci a été utilisé dans 16 parties de la coque qui ont été préfabriquées sur un autre site et transportées sur le chantier pour être assemblées. Le matériau de construction était développé par Walt Disney Imagineering en collaboration avec des ingénieurs en construction du Massachusetts Institute of Technology (MIT).

La maison du futur a été financée par l'entreprise qui lui a donné son nom, Monsanto, qui était encore à l'époque un groupe de biotechnologie indépendant mais l'entreprise fait partie du groupe allemand Bayer AG depuis 2018. Avec ce projet à Disneyland, Monsanto voulait démontrer la polyvalence du plastique en tant que matériau technique de haute qualité.

La maison est constituée de plastique renforcé de fibres de verre, qui a été assemblé en 16 éléments de coque préfabriqués.

Crédit image: Thomas Hawk flickr CC BY-NC 2.0

Les projections futuristes pour l’époque n’ont pas été éloignées de la réalité d’aujourd’hui.

En 1967, Disneyland a ensuite annoncé des plans pour un «New Tomorrowland» et par conséquent de nouvelles attractions. La «Monsanto House of the Future» a d'abord survécu à cette réorientation, mais a finalement été fermée plus tard,

Premier échec pour la démolir
La maison devait être démolie dans la foulée. En fait, le bâtiment avait été construit de manière qu'il n'a pas été possible d’utiliser un boulet de démolition, un chalumeau, une tronçonneuse ou un marteau-piqueur. Il a fallu recourir à des chaînes d'étranglement spéciales. La structure renforcée en polyester de la construction était en effet si solide que les boulons en acier qui la fixaient aux fondations se sont cassés avant que le bâtiment lui-même ne se brise.

 Aujourd'hui, il n’en reste plus que les fondations. Celle-ci se trouve toujours à «Tomorrowland» et peut être vue comme un bac de plantes vertes dans l'attraction «Pixie Hollow».

Centrale de climatisation
Les concepteurs sont partis du principe qu'en 1986, il serait possible de pouvoir régler la température et l'humidité dans la maison. En outre, la centrale devait également pouvoir diffuser des parfums.

La maison de Monsanto disposait également d'un téléphone relié à des haut-parleurs installés dans les murs de la maison. La cuisine était également équipée d'un four à micro-ondes, un appareil électroménager tout à fait nouveau à l'époque. (Pascale Boschung)

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.