20:10 ARCHITECTURE

Le Tribunal fédéral permet le démarrage des travaux

Le Tribunal fédéral a communiqué aux parties sa décision sur l’effet suspensif demandé par les recourants contre le jugement du Tribunal administratif fédéral sur CEVA. Il n’accorde cet effet suspensif que sur une petite partie du projet: le tunnel de Champel.

19415

Les maîtres d’ouvrage, soit l’Etat de Genève et les CFF, se réjouissent de cette décision qui permet l’ouverture du chantier sur tout le reste du tracé.

Le Tribunal a considéré que le démarrage du chantier ne portait pas préjudice aux recourants, à l’exception des travaux du tunnel de Champel. «Le Conseil d’Etat se réjouit de cette décision, qui permet de débuter la construction de CEVA, plus de trois ans après la délivrance de l’approbation des plans», a déclaré Mark Muller, président du Conseil d'Etat et magistrat chargé du département des constructions et des technologies de l’information.

Ouverture prochaine du chantier

La mobilisation des entreprises adjudicataires va débuter afin d’ouvrir le chantier dans les prochaines semaines. Les premiers travaux, qui consisteront principalement à dévier les réseaux souterrains et à préparer les zones d’installation de chantier, débuteront cette année encore. Les travaux de gros œuvre démarreront en début d’année prochaine. La durée du chantier, initialement planifiée sur six ans, pourrait néanmoins être prolongée à la suite de l’octroi de l’effet suspensif sur le tunnel de Champel.

L’objectif d’une mise en service du Réseau Express Régional franco-valdo-genevois en décembre 2017 est conservé. Grâce à la liaison CEVA, l’offre ferroviaire de cette région en plein essor va se démultiplier. (com)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.