11:12 ARCHITECTURE

Les groupes établis en Suisse sont satisfaits

En dépit d'une pression fiscale accrue qui pèse sur la Suisse, les multinationales étrangères présentes sur sol helvétique sont majoritairement satisfaites d'y avoir établi une activité. Et elles comptent même s'y renforcer.

Telles sont les conclusions d'une étude publiée par le cabinet Deloitte, après avoir interrogé entre mai et septembre 78 multinationales étrangères qui gèrent une part importante de leur activité européenne depuis la Suisse.

Malgré les conditions de marché actuelles, la tendance à transférer certaines fonctions en Suisse semble se poursuivre, écrit la société d'audit et de conseil: 79% des sociétés ont déclaré vouloir consolider une ou plusieurs de ses fonctions et 76% affirment n'avoir aucune intention d'en réduire la taille.

Les fonctions les plus fréquemment basées en Suisse sont les finances (89%), la direction stratégique et les ressources humaines (à 67% pour les deux). La coordination des activités logistiques et de production affiche toutefois une hausse de près d'un tiers.

La plupart des sociétés déclarent ne pas être inquiètes par la pression fiscale exercée par le G20 et l'OCDE. Pour 70% des entreprises interrogées, le gouvernement suisse doit faire des efforts de communication.

Parmi les difficultés évoquées, figurent le coût de la vie et l'accès à un personnel qualifié qui sont les principaux écueils en matière de ressources humaines (46%). Mais la majorité des sociétés interrogées estiment les avantages de leur présence en Suisse nettement supérieurs aux coûts. (com)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.