14:07 ARCHITECTURE

Nouveau recul de la récolte de bois

Dans les forêts privées, la récolte de bois a diminué de 18% en 2009, entraînant un recul de plus de 7% du volume total de bois récolté en Suisse (4,9 millions de mètres cubes). Malgré des prix en baisse, la récolte des exploitations forestières publiques s’est maintenue au niveau de l’année précédente.

19415

La demande indigène a malgré tout pu être satisfaite. Telles sont les informations qui ressortent de la statistique forestière 2009 publiée par l’Office fédéral de la statistique OFS et l’Office fédéral de l’environnement OFEV.

Comme l'année précédente et contrairement à nos pays limitrophes, la forêt suisse a été épargnée par les grosses tempêtes. De même, le volume de bois attaqué par les bostryches est resté insignifiant. Les marchés internationaux des bois ont encore été marqués par la crise économique mondiale. En 2009, les exportations suisses de bois ronds ont chuté de 24% par rapport à 2008. Dans l'ensemble, l'économie indigène a consommé 10% de moins de bois. Cette diminution des besoins a plus particulièrement touché l'industrie du papier et des dérivés du bois, très axée sur l'exportation. Par contre, grâce à un secteur de la construction toujours actif et à la bonne demande de sciages résineux, les scieries suisses ont pratiquement maintenu le niveau de production de l'année précédente.

Les prévisions incertaines influencent l'évolution de la récolte

En raison des incertitudes pesant sur l'évolution économique, les acheteurs de bois ronds n'ont pas pu faire d'estimation précise de leurs besoins pour 2009. Il n'y a donc pas eu de signaux anticipés du marché, importants pour les coupes de bois. Les prix des bois ont poursuivi l'évolution à la baisse qui s'était engagée au début du deuxième semestre 2008. Dans ce contexte, les propriétaires privés ont adopté une attitude prudente. Comme le montre la statistique forestière de l'Office fédéral de la statistique OFS et de l'Office fédéral de l'environnement OFEV, les récoltes de bois dans les forêts privées ont accusé un recul marqué de 18% à 1,64 million de mètres cubes. Par contre, les exploitations forestières publiques ont maintenu leur production au niveau de l'année précédente avec 3,24 millions de mètres cubes. Malgré cela, la récolte totale en Suisse a diminué pour la deuxième année consécutive de plus de 7% pour se situer à 4,9 millions de mètres cubes. Sur les dix dernières années, ce n'est qu'en 2002 que l'on trouve une récolte de bois encore plus faible.

L'influence du régime de propriété se manifeste également au niveau régional: dans les cantonspossédant une forte proportion de forêt privée, la récolte de bois a diminué de façon plus marquée que la moyenne. Parmi les cantons disposant d'une surface forestière étendue, seuls les Grisons ont enregistré une hausse des exploitations (+11%). Cette progression est sans doute liée à la demande de la plus grande scierie et de la plus grande centrale de chauffage au bois de Suisse.

Toujours plus de bois-énergie, moins de grumes et de bois d'industrie

Comme l'an passé, le recul des récoltes touche tous les assortiments à l'exception du bois-énergie. Malgré la baisse de la consommation totale d'énergie en Suisse due à la mauvaise conjoncture, les besoins en bois-énergie ont augmenté. Le volume de bois de feu récolté a progressé de 11% à 1,55 million de m3. Selon la statistique forestière, la part de cet assortiment a dépassé ainsi pour la première fois les 30% en 2009.

La récolte de grumes de résineux a diminué de près de 11% à 2,57 millions de m3, le niveau le plus bas jamais atteint depuis 1997. Parallèlement, les exportations de grumes ont reculé de 30%. Ce qui n'a pas empêché les scieries de rencontrer des difficultés d'approvisionnement en fin d'année. Le volume de bois d'industrie récolté a lui aussi nettement baissé (-23%), conséquence de la diminution de 28% de la demande de l'industrie du papier et des dérivés du bois.

Résultats d'exploitation en baisse dans la gestion des forêts

En 2009, ce sont à nouveau les forêts bien desservies du Plateau qui ont été les plus exploitées. Le bois sur pied non utilisé se trouve surtout dans les forêts privées et les forêts de montagne. Comme l'année précédente, les récoltes dans les régions alpines ont encore proportionnellement progressé par rapport aux autres régions. En raison des bas prix du bois, les entreprises forestières publiques ont réalisé l'an passé une recette moyenne nette d'un peu plus de 75 francs par mètre cube de bois exploité, contre près de environ 83 francs en 2008. Comme le volume de production de bois s'est globalement maintenu au niveau de l'année précédente et que les coûts ont augmenté, le déficit de la gestion forestière par hectare de forêt productive s'est creusé, passant de 38 à 56 francs en moyenne suisse - et cela malgré l'augmentation des contributions pour la gestion des forêts de détente, l'entretien des forêts protectrices et les mesures en faveur de la biodiversité. Comme le montre le réseau d'entreprises pilotes (cf. encadré 2), les déficits les plus importants par hectare surviennent sur le Plateau et dans les forêts de détente où la gestion forestière est la plus coûteuse. L'un des grands défis de l'économie forestière pour ces prochaines années sera donc de réduire les coûts par une amélioration ciblée de l'organisation. (com/ek)

Lancement du label de provenance du bois suisse


A partir d'octobre 2010, la provenance du bois - plus précisément des bois ronds, des bois bruts et de certains produits en bois - devra être déclarée en Suisse. La filière du bois a mis au point, avec le soutien du plan d'action bois, un nouveau label pour le bois de provenance suisse, qui permet aux clients d'identifier les produits indigènes, qui n'ont pas dû être transportés sur de longues distances. Le label, visible tant sur le produit que sur les documents de suivi, est déjà utilisé dans l'industrie et le commerce.

Agenda du plan d'action bois

Lifefair 2010 du 24 au 26 septembre 2010 (Centre de foires de Zurich)

Dans le «monde du bois», le style de vie durable joue un rôle important.

Olma 2010 du 7 au 17 octobre 2010 (Centre de foires de St-Gall)

Le plan d'action bois soutient la présentation de Lignum à l'exposition «Unser Wald. Nutzen für alle.»

Holz 2010 du 12 au 16 octobre 2010 (Centre de foires de Bâle)

«Holz» est la foire pour les métiers, le commerce et les industries de la filière bois.

Salon de la maison et de l'énergie du 11 au 14 novembre 2010 (bea-expo, Berne)

Le plan d'action bois organise le 12 novembre une manifestation sur les usages du bois de feuillus.

Plan d'action Bois 2009-2012 (PDF 180 Ko)

Directive pour les projets - Office fédéral de l'environnement

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.