13:03 ARCHITECTURE

Première en terre vaudoise à Prilly

Ces prochains jours, Prilly deviendra la première ville vaudoise à effectuer un diagnostic thermique de son territoire. Le projet mettra en évidence les bâtiments présentant les plus grandes déperditions thermiques.

19415

Le projet permettra de sensibiliser les gérances, les propriétaires et la population à l’assainissement des bâtiments.

En Suisse, environ 50% de la consommation d’énergie totale est absorbée pour le chauffage et la production d'eau chaude des bâtiments. Le potentiel d'économies lié à l'assainissement de l'enveloppe des constructions (toitures, façades, fenêtres) et de leurs installations techniques est donc très important.

La thermographie aérienne infrarouge est un outil visuel mettant en évidence la problématique des déperditions de chaleur en réalisant une cartographie des températures. Cet instrument, largement répandu en France depuis quelques années, reste assez innovant en Suisse. Après Neuchâtel, première ville suisse à s’être lancée dans une opération de ce genre, plusieurs communes genevoises ont réalisé une cartographie thermique de leur territoire avec succès.

Acquisition des données entre fin-février et mi-mars

Aujourd’hui, Prilly se lance dans l’aventure et procédera à l’acquisition des données entre fin février et mi-mars 2011. Si la météo le permet, un hélicoptère survolera durant une matinée l’ensemble du territoire prilléran et thermographiera tous les bâtiments. L'hélicoptère offre l'avantage de voler à basse altitude et à vitesse lente, ce qui produit des images plus détaillées permettant, entre autres, l'analyse des déperditions des façades. En fin de matinée, les médias seront invités à découvrir le matériel pour l’acquisition des images et pourront effectuer un vol en hélicoptère.

Sur fond de plan cadastral

Les informations collectées lors de la thermographie seront rendues sous forme de documents cartographiques présentés sur un fond de plan type cadastre, afin de permettre une bonne compréhension des résultats. Ces derniers seront exposés et présentés aux propriétaires, aux habitants, aux gérances et aux entreprises à l’automne 2011. Un espace infoénergie, animé par les différents partenaires du projet, sera mis sur pied et les images cartographiques seront offertes aux participants avec un conseil spécialisé. Parallèlement, la Ville de Prilly contribuera financièrement à tout certificat énergétique cantonal des bâtiments réalisé en 2011 sur son territoire à raison de 50%.

Ce projet s’inscrit dans la politique énergétique et climatique durable de la Ville de Prilly, partenaire en processus pour l’obtention du label «Cité de l’énergie». (Ba/ek)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.