04:09 ARCHITECTURE

Recettes extraordinaires de six communes de la vallée du Trient sévèrement menacées

L'homologation de la convention de l’installation hydro-électrique de Barberine qui garantissait à 6 communes de la vallée du Trient un pactole confortable de 343 millions semble menacée, a rapporté la TSR le 20 septembre.

19415

Des membres du groupe de travail «forces hydrauliques» sont intervenus auprès du Conseil d’Etat valaisan pour que celui-ci n'homologue pas la convention de l’installation de Barberine qui garantissait à 6 communes de la vallée du Trient de percevoir ce revenu confortable.

Les 343 millions en jeu proviennent d’une convention passée avec les CFF pour le renouvellement de la concession de l’installation hydro-électrique de Barberine dont le barrage d’Emosson), pour les années 2017 à 2097. Ces millions devaient profiter aux communes de Finhaut, Salvan, Trient, et dans une moindre mesure à Vernayaz, Martigny et Martigny-Combe.

Premières tranches versées

Les CFF, qui exploitent l'électrique de ce barrage, devaient verser la moitié de la somme d’ici 2017, et l’autre moitié sous formes d’annuités entre 2017 et 2097. Les premières tranches ont été payées ces derniers mois.

Mais, selon les informations de la TSR, tout est désormais remis en cause. «Nous avons demandé au Conseil d’Etat de ne pas homologuer cette convention», indique Simon Epiney, président de la commune d’Anniviers et membre du groupe de travail «forces hydrauliques».

Ce groupe de travail a publié, début juillet, un rapport qui propose trois variantes pour la future politique cantonale en matière de retours de concessions hydrauliques. (Rapport à télécharger ci-dessous)

«Eviter que les petites communes deviennent trop riches»

Une partie de classe politique valaisanne, souhaite éviter que des petites collectivités deviennent riches à millions. Et que le reste du Valais (notamment le canton et la plupart des villes) ne touchent rien. En clair, les auteurs du rapport estiment qu'il faut changer la loi pour éviter de telles disparités, rapporte la TSR. Ainsi, pour Simon Epiney, les communes de la vallée du Trient devraient aussi être soumises à ces nouvelles règles.Référendums et batailles juridiques en perspective! (sources tsr)

Téléchargement: Rapport final du groupe de travail Forces hydrauliques à l’attention du Conseild’Etat du Valais (pdf 3,9 Mo)

Image retirée.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.