12:09 ARCHITECTURE

Romont se met au café

Un nouveau centre de production de l’usine Nespresso a été inauguré à Romont (FR). Imaginé par le bureau lausannois Aubert Architectes SA, ce nouveau centre de production répond aux exigences du label durable international LEED.

Près de 27 ans après avoir ouvert le segment du café portionné, et ses deux centres créés à Orbe et à Avenches, Nestlé Nespresso SA a inauguré sa troisième usine de production à Romont. Imaginée par le bureau lausannois Aubert Architectes SA, l’usine fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, avec trois rotations d’équipes la semaine et deux le week-end. Ce site permet de répondre à la demande croissante des consommateurs du monde entier pour les cafés Nespresso. Il s’agit d’un investissement stratégique à long terme qui nous permettra de soutenir la croissance future de Nespresso dans le monde. Pour cela, un budget de plus de 300 millions de francs suisses a été débloqué. Le site choisi dans la zone industrielle «En Raboud» se trouve dans l’une des sept zones stratégiques d’activités d’importance cantonale, à proximité immédiate de la ligne de chemin de fer Berne-Fribourg-Lausanne et à laquelle l’usine sera raccordée pour le transport des marchandises.

La même logique qu’à Avenches

Le centre de production suit la même logique que celui d’Avenches, avec une zone de production reliée au réseau ferroviaire et un bâtiment administratif. Le site comprend ainsi une zone de déchargement du café vert, des silos pour conserver le café, des espaces de torréfaction, des lignes de production, des zones de stockage des matériaux d’emballage et un centre d’expédition des marchandises. Pour s’assurer d’une certaine flexibilité dans les années à venir, la multinationale s’est donné la possibilité de doubler son site de production, symétriquement du côté aval du site. Cette extension fait partie intégrante du projet de construction et figure dans les plans architecturaux et le permis de construire du centre de production. Au niveau du concept architectural, les architectes ont cherché une image représentative de l’identité de Nespresso et porteuse d’une dimension symbolique de l’entreprise.

Élément emblématique du projet, la façade est un élément traité avec finesse, en référence à la minutie avec laquelle Nespresso sélectionne ses cafés, en contrôlant la qualité et les transformant en Grands Crus tout en sublimant et protégeant ses arômes. Tout le défi résidait dans la nécessité de recourir à des matériaux simples et économiques au vu des gabarits du centre, tout en cherchant des solutions de meilleures factures. L’entreprise a opté pour une simple tôle teintée dans les tons taupe pour évoquer la couleur du café, tout en recherchant une harmonie avec le paysage environnant. Il a, de plus, privilégié des modules horizontaux en trompe-l’œil, réduisant ainsi les hauteurs, tout en jouant avec la superposition d’éléments triangulaires s’apparentant au moellon et créant ainsi un effet de vibration de l’enveloppe. Les lectures varient donc au fil de la journée en fonction de la lumière et instaurent un dialogue avec la muraille de la vieille ville de Romont.

Concept global de durabilité

En tant que partie intégrante du programme de développement durable Ecolaboration™ de Nespresso, le nouveau centre de production a été construit et mis en fonction de manière à réduire son empreinte environnementale et à contribuer positivement à la communauté locale. La durabilité est un élément stratégique du projet. Plus concrètement, la conception, la construction et l’exploitation de l’infrastructure s’inscrivent dans le cadre de la plateforme de développement durable du label nord-américain Leadership in Energy and Environmental Design (LEED). Créé par le US Green Building Council en 1998, ce système de standardisation de bâtiments à haute qualité environnementale est semblable à Haute Qualité Environnementale en France. Les critères d’évaluation incluent notamment: l’innovation et processus de conception, l’emplacement des bâtiments dans un contexte socialement et écologiquement viable, une utilisation du terrain qui minimise l’impact sur le site, une gestion efficace de l’eau avec des mesures de conservation à l’intérieur et à l’extérieur. Mais aussi une haute performance énergétique de l’enveloppe du bâtiment et des équipements, l’utilisation efficace des matériaux, la sélection de matériaux écologiques et la réduction des déchets, ainsi que la qualité des environnements intérieurs en matière d’ergonomie et de confort de travail.

Transport ferroviaire favorisé

Ainsi, des technologies de pointe, en particulier pour les torréfacteurs, sont utilisées afin d’accroître l’efficacité et la productivité du site tout en réduisant l’impact environnemental des opérations. La priorité est donnée au transport ferroviaire pour l’approvisionnement en matière première et la distribution des produits finis. Une voie de chemin a en effet été aménagée et raccordée à l’usine via le chemin de fer existant

De surcroit, un système de récupération de chaleur des torréfacteurs a été prévu pour chauffer l’usine et cette dernière sera raccordée au projet de chauffage à distance de Romont. En complément, environ 2000 m2 de panneaux solaires sont installés sur le toit, avec un système de récupération d’eau de pluie pour l’alimentation en eau sanitaire ainsi que pour les tours de refroidissement. Au niveau du concept paysager, le projet a pensé à l’environnement avec une grande esplanade piétonne devant l’usine, une bande végétalisée entre le bâtiment administratif et le parking pour créer un poumon vert et une arborisation le long de la route de Lausanne, à l’est du site, avec des arbres et une haie d’espèces indigènes.

Chiffres-clefs :

Investissement à Romont : 300 millions

Investissement en Suisse : 1,1 milliard

Superficie totale du site : 11 hectares(15 terrains de football)

Surface au sol des bâtiments : 21 000 m2

Durée du chantier : 2 ans

Hauteur maximale des bâtiments : 40 mètres

25 000m3 de béton

35 000m2 de façades

500km de câbles électriques

70km de canalisation et de gaines de ventilation

2400m de rails

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.