14:10 ARCHITECTURE

Sion encourage les propriétaires à opter pour des toitures végétalisées

Teaserbild-Quelle: Arnaud 25, CC BY-SA 3.0

La Ville de Sion encourage l’installation de toits végétalisés qui apportent de la fraîcheur, soutiennent la biodiversité et jouent un rôle crucial dans le stockage de l’eau. Ces toits contribuent à la lutte contre les îlots de chaleur et inondations en milieu urbain. Des subventions sont désormais offertes aux propriétaires.

Sion désire accentuer le verdissement de ses toits sur son territoire.

Crédit image: Arnaud 25, CC BY-SA 3.0

La capitale valaisanne veut que ses bâtiments luttent contre la création d’îlots de chaleur.

Les toitures végétalisées amènent de la fraîcheur, favorisent la biodiversité et jouent un rôle essentiel dans le stockage de l’eau lors des fortes précipitations. Elles participent ainsi à la lutte contre les îlots de chaleur et les inondations urbaines. Pour encourager les propriétaires à en installer, la Ville de Sion accorde désormais des subventions.

Une solution pour la biodiversité
Réalisable aujourd’hui sur la plupart des toits, équipés de panneaux solaires ou non, la végétalisation d’une toiture
prend petit à petit un caractère incontournable. Elle réduit la température de surface des toits et lutte ainsi contre les îlots de chaleur. Profitable à tous, elle permet aussi aux propriétaires de bâtiment d’en améliorer l’isolation, la durée de vie et la performance énergétique.

Un programme pour le climat
Pour encourager la création de toitures végétalisées lors de la construction ou la rénovation d’un bâtiment sur le territoire communal, la Ville de Sion a mis en place un programme de subventions à l’attention des particuliers.
Elle espère que cette aide financière va inciter les propriétaires de bâtiments à les transformer.

Une enveloppe annuelle de 75'000 francs est consacrée à ce projet. Les propriétaires qui veulent végétaliser leur toiture doivent déposer un dossier auprès du service sédunois de l’urbanisme et de la mobilité. Le montant accordé est de 40 francs par m² de surface végétalisée, mais de 20’000 francs maximum par projet, jusqu’à épuisement de l’enveloppe annuelle. Les demandes sont traitées selon leur ordre d’arrivée.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

srg | engineering - RG Riedweg et Gendre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.