16:07 ARCHITECTURE

Trop chaud sur les chantiers : danger

Il fait chaud et le thermomètre atteint des sommets. Les assurances attirent l’attention sur l’analyse des chiffres relatifs aux accidents professionnels pendant les fortes chaleurs.



19415

Tout le monde n'a pas la chance de travailler dans des locaux climatisés durant les journées de fortes chaleurs. Le travail doit continuer sur de nombreux postes de travail en plein air lorsqu'il fait très chaud, ce qui non seulement représente une contrainte importante pour le corps, mais cause aussi davantage d'accidents dans les secteurs de la construction et des transports. C'est ce que montre une nouvelle analyse menée par les principaux assureurs-accidents de Suisse. «Entre 2000 et 2015, on a enregistré une augmentation de 7 % du nombre d'accidents dans les secteurs de la construction et des transports les jours où la température a été supérieure à 30°C», explique Peter Andermatt, statisticien à la Suva. Les causes de cette augmentation ne sont pas claires. «Nous supposons que la hausse du nombre d'accidents durant une journée de canicule est due au manque de concentration et à l'excès de fatigue», poursuit Peter Andermatt. Car des températures très élevées peuvent provoquer des vertiges, des céphalées, l'épuisement, des nausées ou des vomissements.

Quiconque observe les «règles en relation avec la chaleur» est à même de faire face sans problème à une journée de travail chaude et humide. Voici les principales règles à respecter les jours de fortes chaleurs:

  • Boire suffisamment d'eau (au minimum trois à cinq décilitres deux à trois fois par heure).
  • Effectuer le matin les tâches dures ou contraignantes.
  • Faire de courtes pauses d'au moins cinq minutes toutes les heures dans un endroit frais et ombragé.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.