05:01 ARCHITECTURE

Vaud: Des prescriptions plus souples dès le 1er janvier

A l'instar des autres cantons suisses, le canton de Vaud connaît depuis le 1er janvier 2015 de nouvelles prescriptions de protection incendie. Ces normes, plus souples, prennent en compte les progrès techniques les plus récents tout en contribuant à faire diminuer les coûts de la prévention contre le feu.

19415

L'Association des établissements cantonaux d'assurance incendie (AEAI) a révisé les prescriptions suisses de protection incendie. Ces nouvelles normes sont entrées en vigueur le 1er janvier 2015, notamment dans le canton de Vaud. Elles sont à la fois plus souples et moins onéreuses tout en continuant à maintenir le même niveau de sécurité élevé pour les personnes. Les nouvelles prescriptions reprennent la même structure que les anciennes (norme, directives, notes explicatives et aides de travail), tout en présentant de réelles nouveautés.
Ces normes révisées prennent en compte le critère d'économicité, soit la recherche du meilleur rapport entre la sécurité et le coût. La nécessité d'optimiser économiquement les exigences s'est traduite par différents allègements des prescriptions, comme l'apparition d'une catégorie inédite, celle des bâtiments de taille réduite, à l'image des maisons individuelles, ne requérant plus de mesures de protection particulières. Ces prescriptions prennent par ailleurs en considération la privatisation progressive du marché de la sécurité incendie en Suisse. Ce marché s'est ouvert depuis 2010 aux bureaux techniques et d'ingénieurs. Ces derniers sont devenus des acteurs de la sécurité incendie à part entière.
Les normes entrées en force au début de cette année ont par ailleurs officialisé l'ingénierie de la sécurité incendie dans une nouvelle directive pour laquelle l'ECA a milité, jouant en la matière le rôle de leader en Suisse romande. Avec ses méthodes de preuves apportées par des calculs informatiques établis d'après des objectifs de protection et des scénarios d'incendie définis, elle présente, pour certains objets complexes, volumineux ou très spéciaux, une alternative bienvenue aux prescriptions standard.
Selon la Geneva Association for the Study of Insurance Economics, la protection incendie demeure à un niveau élevé en Suisse. Seul Singapour enregistre chaque année moins de décès dans des incendies que notre pays. C'est certainement grâce à la longue expérience helvétique dans ce domaine, qui remonte à 1933 déjà. (ba)

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.