14:04 DIVERS

Une cuve de production pétrolière déplacée à l’électricité aux Pays-Bas

Teaserbild-Quelle: Mammoet

La transition énergétique est de mise chez le géant américain Mammoet. Le groupe a franchi une étape importante dans le développement du levage et du transport lourds avec le remplacement d'une cuve de production dans une usine chimique aux Pays-Bas. Cela en utilisant uniquement de l'énergie électrique.  

Le premier transport lourd à propulsion électrique s'est achevé à l'usine Shell aux Pays-bas grâce à l'équipement électrique SPMT installé sur le site.

Crédit image: Mammoet

Le premier transport lourd à propulsion électrique s'est achevé à l'usine Shell aux Pays-Bas grâce aux installations du site.

L'usine Shell, aux Pays-Bas, produit des matières premières pour toute une série d'applications quotidiennes, notamment des équipements médicaux, des composants automobiles et des téléphones portables. Lorsqu'une cuve de production essentielle a dû être remplacée, le responsable a cherché à comprendre de quelle manière cela pouvait se faire avec un impact environnemental aussi faible que possible.

Nombreux obstacles préalables
À la recherche de moyens permettant de réduire, voire d'éliminer, l'empreinte carbone de ses projets, le groupe Mammoet a exploré de nombreuses solutions possibles ces dernières années. L'une d'entre elles a été un partenariat avec Scheuerle pour faire passer sa flotte d’engins de transport par l’eau du diesel aux énergies renouvelables. Alors que la technologie électrique n'est pas nouvelle pour les véhicules domestiques, la force même que les machines de Mammoet doivent fournir pour déplacer des articles lourds a buté sur des obstacles importants. Tout en étant surmontés. 

Manoeuvres complexes
La cuve a été transportée sur un engin de quatre lignes d'essieux opérant dans une zone extrêmement étroite de l'usine existante. Ce qui signifie qu'il n'y avait que quelques mètres pour manœuvrer le navire existant et conduire le nouveau en position. 
En fait, l'espace était si limité que la cuve a dû être arrimée au-dessus des deux lignes d'essieux avant, le système de propulsion électrique servant de contrepoids pour équilibrer le navire pendant son transport. Une grue a ensuite été utilisée pour retirer l'ancienne cuve et descendre sa remplaçante dans la même position. Celui-ci a ensuite été remis en place, prêt à être installé et mis en service.  

L'utilisation de l’énergie électrique à des fins de gros transports a apporté des avantages importants. C’est une étape vraiment importante dans la manière dont nous soutenons nos clients dans leurs projets de décarbonisation, explique l’un des directeurs de Mammoet. Nous sommes extrêmement satisfaits que cela ait fonctionné comme nous l'avions prévu,. Nous nous attendons à ce que la demande pour ce genre de transport soit élevée, en particulier lorsque les émissions de gaz d'échappement doivent être réduites au minimum pour des raisons de sécurité. Comme dans les tunnels ou à l'intérieur d'installations nucléaires».  

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.