A Morges et Vevey, le bâti peut épargner 4000 t de CO2 par an

Écrit par: Jean-A Luque
Teaserbild-Quelle: DR

Romande Energie propose d’accélérer le taux de rénovation du parc immobilier pour répondre aux enjeux climatiques et énergétiques. Son projet pilote baptisé «Commune Rénove» a été déployé à Morges et Vevey (VD). Son but : encourager les propriétaires privés et institutionnels à entreprendre des travaux de rénovation énergétique de leurs bâtiments en leur proposant un accompagnement technique et administratif, visant à orienter les projets et faciliter les interactions et démarches souvent trop complexes.

Programme Commune Rénove Morges

Crédit image: DR

A Morges, comme à Vevey et dans la plupart des communes suisses, plus de 90 % de l’énergie de chauffage des bâtiments est d’origine fossile.

Ce n’est un secret pour personne et le constat est accablant : l’empreinte carbone de l’immobilier est catastrophique. En Suisse, les bâtiments engloutissent 45 % de la consommation énergétique et sont responsables de 25 % des émissions de CO2. Quand on sait que le taux de rénovation du parc bâti stagne à moins de 1 %, on réalise à quel point les objectifs climatiques de la Stratégie énergétique 2050 sont encore loin d’être atteints.

Les freins à la rénovation sont multiples. Il y a bien sûr la peur de devoir engager des montants conséquents, sans connaître précisément le retour sur investissement. Mais la complexité et la diversité des travaux à entreprendre, ainsi que les lourdeurs administratives, retiennent aussi très souvent les propriétaires.

Identifier les bâtiments prioritaires
Fort de ces constats, Romande Energie – qui se positionne comme moteur de la décarbonisation du territoire en Suisse romande – s’est mis en tête d’aider les détenteurs de biens immobiliers vers le chemin de la rénovation énergétique. « En collaboration avec nos partenaires publics et privés, nous souhaitons jouer un rôle de conseil et d’accompagnement pour déclencher des décisions de rénovation complètes, explique Nicolas Demierre, Product manager en immobilier durable chez Romande Energie. Dans sa phase pilote, notre projet ‹Commune Rénove› s’est déployé dans deux cités vaudoises : Morges et Vevey. Là, plus de 90 % de l’énergie de chauffage des bâtiments est d’origine fossile. Et pour être le plus efficaces possible, nous nous sommes concentrés sur l’héritage des Trente Glorieuses et le domaine bâti des années 1945 et 2000. Ce sont souvent des grands édifices construits rapidement, sans souci d’isolation ou de performance énergétique. On estime qu’ils consomment six fois plus d’énergie pour se chauffer qu’un bâtiment moderne. »

La première étape a donc consisté à reconnaître les bâtiments prioritaires pour une rénovation. «  Le Centre de Recherches Energétiques et Municipales a croisé les données en provenance des différents systèmes d’information disponibles, poursuit Nicolas Demierre. Nous avons déterminé neuf familles d’immeubles en fonction, entre autres, de leur typologie, des méthodes de construction ou de leur année de création. Et pour chaque famille, nous avons sélectionné un bâtiment de référence sur lequel notre partenaire Signa-Terre a réalisé une analyse énergétique approfondie. Cela s’est traduit concrètement par un Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB+) qui documente l’état énergétique de l’édifice et inclut des propositions concrètes pour son assainissement. Cette approche a permis d’identifier 350 édifices prioritaires parmi plus de 3000 bâtiments sur les deux territoires communaux. »

Speed dating entre autorités et propriétaires
Une fois le plan d’action prêt, il a fallu contacter les propriétaires pour leur présenter la démarche et les convaincre d’y adhérer. Les propriétaires qui ont participé au projet ont tous reçu un audit de leurs bâtiments qu’ils ont pu discuter avec des experts et représentants des autorités. « Cela s’est fait sous forme d’ateliers d’une demi-journée, précise le spécialiste de Romande Energie. Ce speed dating qui a mis en relation les propriétaires et les services communaux et cantonaux concernés par le bâti. Propriétaires privés et gros institutionnels, fonds d’investissement ou caisses de pension, ont pu rencontrer directement les responsables de la direction du logement, de l’urbanisme, de la police des constructions, des services industriels ou de l’ECA. Cette prise de contact simplifiée a permis à chacun de récolter et obtenir quantité d’informations et de répondre à plein d’interrogations. »

Au terme de cette phase pilote qui s’achèvera officiellement début 2023 Commune Rénove a permis de traiter 52 projets d’assainissement pour des bâtiments. Les audits énergétiques réalisés tant à Morges que Vevey ont mis en lumière un potentiel de décarbonisation de 4000 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent d’une forêt de 160 000 arbres. La démarche a mis en avant un potentiel d’économie d’énergie thermique de plus de 10 gigawattheures par an, ce qui équivaut à chauffer près de 100 bâtiments Minergie de 1500 m2 pendant une année.

La balle est désormais dans le camp des propriétaires. Armés de tous les scénarios nécessaires de rénovation et de tous les contacts privilégiés, les propriétaires ont les bases pour concrétiser ces projets et monter une équipe capable d’engager une rénovation à haute performance énergétique. Quant à Romande Energie, elle fourbit déjà ses armes pour décliner son savoir-faire dans d’autres communes romandes.

Travail d’équipe
Le projet est soutenu financièrement par l’Office fédéral de l’énergie et la Direction de l’énergie du Canton de Vaud, et porté par Romande Energie, le Centre de Recherches Energétiques et Municipales (CREM), la société Signa-Terre spécialisée dans la surveillance énergétique et Pierre Olivier, consultant en projets énergie et développement durable

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

ALBANESE® Baumaterialien AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.