Le béton de terre à la conquête de la construction romande

Teaserbild-Quelle: Oxara/Marti

La spin-off zurichoise Oxara frappe un grand coup dans le développement du béton de terre en Suisse romande en s’alliant avec Marti Construction. Les deux entreprises vont ainsi promouvoir un matériau de construction sans ciment.


béton de terre 2

Quelle: Oxara/Marti Construction

L’alliance entre Oxara et Marti Construction ouvre les portes du marché romand au béton de terre.

L’abandon du ciment dans la construction ne provoque pas uniquement des revendications politiques ou du militantisme. Les constructeurs et la recherche scientifique développent depuis longtemps des matériaux plus écologiques. La société Oxara, une spin-off de l’EPFZ, vient donc de s’allier avec Marti Construction Genève pour développer un béton de terre sur le marché romand. Cleancrete®, ce nouveau matériau, va donc débarquer sur les chantiers d’ici l’année prochaine pour vanter les vertus du recyclage.

Oxara a développé des adjuvants pour transformer les matériaux d’excavation en produits de construction durables. Cela permet de réutiliser les boues de lavages et de la terre excavée en lieu et place du béton conventionnel. Les sols des bâtiments, ainsi que la construction de structures non porteuses ou de maisons de deux à trois étages ont tout à y gagner, indiquent les entreprises partenaires dans un communiqué.

Cleancrete® est ainsi un béton de terre sans ciment. Il est 90% plus écologique que le béton conventionnel. Ce produit a été développé au sein de la chaire de construction durable de l’EPFZ. Oxara entend ainsi promouvoir l’économie circulaire. Elle veut aussi que tous les acteurs de la construction réseautent pour offrir des alternatives à un « schéma de rentabilité imposé par le système financier ».

Le partenariat signé avec Marti Construction SA lance l’application pratique du cleancrete®. Le développement du béton de terre vise à réduire les émissions de dioxyde de carbone, particulièrement stigmatisées dans le secteur du bâtiment. Il introduit une autre manière de construire. Oxara et Marti entendent bien participer à ce processus.

Oxara entend à terme fournir des logements durables. Son nom, tiré d’une ethnie togolaise, signifie rassemblement et communauté. Deux termes qui illustrent bien sa démarche pour créer une industrie de la construction davantage respectueuse du climat. L’entreprise Marti est l’un des plus gros constructeurs de Suisse romande, tant au plan du bâtiment que du génie civil.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.