Les matériaux de construction traditionnels relèvent le défi climatique

Teaserbild-Quelle: Société suisse des entrepreneurs

Devant les 95% de parts du marché détenus par les matériaux traditionnels, la construction en Suisse ne peut se développer qu’en les combinant pour une meilleure approche écologique. Une étude montre ainsi que le béton, le ciment, la brique et l’acier sont toujours massivement utilisés. Cela malgré un retour en force du bois.

Matériaux construction en Suisse béton

Quelle: Société suisse des entrepreneurs

Le béton est encore omniprésent en Suisse, et son maintien dépend à la fois de son recyclage et de son développement écologique.

Les chiffres sont implacables. La construction a toujours recours aux matériaux traditionnels en Suisse. La brique, le béton, le ciment et l’acier se taillent toujours la part du lion dans ce marché, cela malgré une belle progression du bois. Plusieurs associations du secteur dans leur dernière étude, montrent ainsi que les matériaux traditionnels sont une valeur sûre, avec 95% de parts de marché. A l’heure où la construction risque de souffrir d’un manque de matériaux – effet collatéral de la crise sanitaire, les entreprises font ainsi confiance à leur savoir-faire. Dans un contexte de baisse des volumes construits.

L’étude recueille pour la première fois les volumes utilisés. Ce qui permet certaines comparaisons et de dégager les futures tendances. Les structures porteuses, les façades et les toitures cohabitent dans l’étude avec le génie civil et le bâtiment. Les associations professionnelles indiquent ne pas pouvoir de distinguer le recours aux matériaux secteur par secteur. 

Le bois se reprend
Parmi les tendances du moment, le bois est à nouveau en évidence. Les efforts de la filière pour sa promotion comme matériau de construction tiennent ainsi compte de la crise climatique. Les volumes de bois a ainsi passé de 4,4 à 5% en dix ans, cela malgré l’effondrement du marché dès 2015. Et cette progression retrouvée devrait, selon l’étude, encore se poursuivre ces prochaines années, surtout pour les immeubles. Les nombreux projets de construction en cours en Suisse romande l’attestent.

Les chiffres concernant le ciment et le béton contredisent les revendications politiques des Verts, qui veulent éradiquer ces matériaux de la construction au nom de la lutte contre le réchauffement climatique. La consommation de béton est toujours en tête, avec plus de 82% des parts de marché.

La SSE estime donc que les matériaux traditionnels devraient continuer de jouer un rôle prépondérant, notamment par le développement de leur recyclage et l’arrivée de nouveaux produits. Le bois, en plein essor, apportera de plus en plus sa contribution aux maîtres d’ouvrage. Le génie civil est encore promis à un bel avenir. La construction tiendra ainsi, selon l’étude, le choc d’un développement plus écologique. La combinaison de plusieurs matériaux différents le lui permettra, notamment dans la rénovation d’un parc immobilier vieillissant.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.