Un avenir durable passe par la rénovation énergétique

Écrit par: Jean-A Luque
Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

La rénovation énergétique du parc immobilier existant est un enjeu majeur de la stratégie énergétique 2050. Pour former les professionnels désireux de se spécialiser dans ce domaine d’avenir, la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) propose une nouvelle édition de cette formation postgrade.

Rénovation formation postgrade HESSO

Crédit image: Jean-A. Luque

Optimiser l’épaisseur de l’isolation pour atteindre la meilleure rentabilité est un des nombreux aspects traités lors de la formation du Certificate of advanced studies qui débutera à Lausanne en février 2024.

La Suisse fait face à un défi majeur : la transition énergétique. Alors que le pays s'est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre conformément à l'Accord de Paris, la rénovation énergétique joue un rôle crucial dans la réalisation de cet objectif. En effet, les bâtiments représentent près de 40 % de la consommation d'énergie en Suisse et environ 30 % des émissions de gaz à effet de serre. Grâce à des rénovations énergétiques appropriées, le pays pourrait réduire ces émissions de CO2 de manière significative, contribuant ainsi à atteindre son objectif de réduction de 50 % des émissions d'ici 2030. Les résultats sont déjà tangibles : selon l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), les mesures de rénovation ont permis d'économiser plus de 13 TWh d'électricité en 2019.

L’heure n’est donc plus à l’attentisme. D’autant plus que l’intérêt et la demande des professionnels sont chaque jour plus pressants. Pour aider personnes intéressées à acquérir les connaissances nécessaires, la HES-SO via la Haute école d'Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud met sur pied un CAS (Certificate of advanced studies), une formation postgrade qui débutera en février 2024. Afin d’offrir un encadrement de qualité, seule une vingtaine de participants [CS1] pourront y prendre part.

Stéphane Citherlet, professeur HES associé qui a créé le CAS RENO il y a plus de 10 ans, développe le contenu de cette formation, soutenue par l’OFEN : « Nous avons d’abord une introduction qui porte sur les enjeux et les stratégies de rénovations énergétiques. S’ensuivent trois modules principaux qui s’attachent respectivement à l’enveloppe, aux installations techniques  et au volet financier de manière à établir des calculs de rentabilité des projets de rénovation. »

Aspects techniques et économiques
Les thématiques abordées sont en phase avec les besoins du marché. Il sera question entre autres de surélévation, d’économie circulaire, de retour sur investissement… « Toutes les questions techniques sont abordées pour coller à la pratique, poursuit Stéphane Citherlet. Les participants apprennent à appréhender certains domaines comme la rénovation de l'enveloppe thermique du bâtiment et l’optimisation ou le remplacement des installations techniques (chauffage, ECS, ventilation) d'un point de vue énergétique. Mais il y a aussi tout l’aspect économique qui est un argument souvent décisif pour les maîtres d’ouvrage. Nous apprenons aux participants à optimiser l’épaisseur de l’isolation pour atteindre la meilleure rentabilité. Il est également question des aides financières, des déductions fiscales, du retour sur investissement et de l’effet sur les loyers. Nous terminons avec un dernier module qui traite des aspects connexes à la rénovation énergétique. Nous y abordons la gestion des polluants qui se trouve dans certains bâtiments à rénover, les notions de la circularité des matériaux, l’impact environnemental des énergies et des matériaux, ainsi que les aspects législatifs relatifs à la gestion du bruit et des occupants... »

La formation dure environ 300 heures (cours, ateliers et travail de validation) et requiert 15 jours de présence à Lausanne – les vendredis de 8 h 45 à 16 h 30, dès le 2 février 2024. Les prérequis exigés des participants sont de connaître les bases de la norme 380/1 SIA, et d’un outil pour faire des bilans thermiques. Si ce n’est pas le cas, les participants ont la possibilité de suivre une journée de mise à niveau qui aura lieu deux semaines avant le démarrage du CAS.

Etudes de cas concrets
Le CAS RENO se compose bien sûr de théorie, mais sa particularité est de faire une très large place aux aspects pratiques. De nombreuses études de cas sont présentées durant la formation. Et surtout, les participants doivent tous proposer une étude de cas concret, qu’ils utiliseront durant des ateliers prévus pour mettre en pratique les connaissances acquises durant la formation. Et ils finaliseront cette étude durant leur travail de validation de leur formation. Il peut s’agir d’un projet lié à leur activité professionnelle ou d’un projet privé. Cela se traduit à la fin par un travail de certificat reconnu en Suisse… et parfois par une réalisation tangible.

« L’intérêt de ce cours, ajoute Stéphane Citherlet, c’est que les participants sont souvent des professionnels qui ont de l’expérience et qui donc posent des questions pointues. Et puis ils viennent d’horizons différents. Architectes et ingénieurs n’ont pas toujours les mêmes priorités, mais là ils doivent collaborer. Ils se confrontent aux problèmes des autres et des synergies intéressantes se créent durant la formation. »

Séances d’information

Le coût de la formation est de 6500 francs. Pour tous ceux que cela intéresse, des séances d’information sont organisées, en ligne de 19 h à 20 h, les 27 septembre, 12 octobre et 7 novembre.

Ces soirées d’information sont gratuites, mais sur inscription, qui peut être faite sur www.cas-renovation.ch.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Solu’Tubes SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.