17:08 PLACE DU MARCHé

Brighton prend de la hauteur

Brighton a ouvert au public une tour d'observation ascensionnelle d'une hauteur de 162 mètres. Située à deux pas de la mer, la nouvelle construction fera la part belle aux touristes désirant s’élever dans le ciel

L’architecture s’en va de plus en plus loin dans le créatif et la diversité. A Brighton, ville balnéaire de charme située au sud de l’Angleterre, un édifice original vient d’être inauguré. Son nom ? British Airways i360. Cette tour d’observation ascensionnelle d’une hauteur de 162 m se trouve à la limite entre la terre et la jetée historique de Brighton’s West Pier.

L’objectif de l’édifice appelé comme la compagnie aérienne Britannique (qui l’a évidemment financé) est d’emmener les touristes le plus haut possible en vue d’avoir une observation extraordinaire depuis là-haut ! La plateforme circulaire qui s’en enroule autour du mât de 162 pourra accueillir jusqu’à 200 personnes. Une fois tout ce beau monde à l’intérieur, elle s’élèvera à 138 m en 5 minutes et 20 secondes.

Déjà surnommée le «Donut», la i360 a été dessinée par les architectes de l'emblématique roue de Londres, London Eye. David Marks et Julia Barfield l'ont conçue comme une digue verticale, dans une interprétation avant-gardiste des anciennes jetées victoriennes qui caractérisent les cités balnéaires britanniques.

Uniquement de l’énergie renouvelable

La clé, comme pour le London Eye, est de se déplacer très lentement pour arriver très haut et profiter d'une vue fabuleuse. A noter que la tour fonctionne uniquement à l'énergie renouvelable, la descente de la cabine générant la moitié de l'énergie nécessaire à son ascension.

La i360 se dresse à l'entrée du West Pier, la digue construite en 1866 sous le règne de Victoria et qui a brûlé en 2003. Avec un rapport hauteur-diamètre de 40 pour un, il s'agit de la tour la plus effilée du monde, selon le Guinness des records. Le revêtement de la tour dans un maillage d'acier est conçu pour atténuer les secousses dues au vent et éviter qu'elle ne se dilate au soleil.

64 millions de francs

L’édifice a coûté 46 millions de livres (64 millions de francs) mais son budget devrait être à l'équilibre dès qu'elle aura accueilli environ la moitié des 700'000 visiteurs attendus chaque année. Depuis le sommet, la vue s'étend sur 42 kilomètres, le long de la côte et au-dessus de la Manche
.

L'ascension dure elle 5 minutes et la totalité du périple, y compris descente, doit durer environ 20 minutes. La capsule fera environ 200 allées et venues par semaine, pour un coût de 15 livres. À noter pour les amateurs que dès 18 heures, la durée passe à 30 minutes et la capsule vitrée se transforme en un bar panoramique...

Les auteurs du projet assurent avoir respecté la tradition d'une architecture audacieuse conçue pour les loisirs, mais certains critiquent son impact visuel et sur les finances locales, la ville ayant emprunté 36 millions de livres.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.