13:09 PROJETS

260 millions supplémentaires pour la troisième correction du Rhône

Teaserbild-Quelle: CC BY-SA 2.0 / Rama

Afin de poursuivre les travaux de la troisième correction du Rhône, le Conseil d’Etat valaisan a décidé de soumettre au Grand Conseil deux crédits de 130 millions de francs chacun. Ils financeront la première phase des travaux de sécurisation dans le cadre des Mesures prioritaires du Chablais et de Sion-Vétroz.

Financement de travaux pour la troisième correction du Rhône

Crédit image: CC BY-SA 2.0 / Rama

La correction envisagée dans le Chablais vise à protéger plus de 2’800 hectares menacés par les inondations en cas de crue du Rhône.

Le canton du Valais en collaboration avec le canton de Vaud a développé un plan d’aménagement du Rhône (PA-R3) assurant la sécurité des personnes et des biens allant de Gletsch au lac Léman. Ce plan a été approuvé par les gouvernements vaudois et valaisan en 2016.  La Confédération a octroyé en 2019 un crédit de 1.022 milliard de francs pour la poursuite des travaux de la troisième correction du Rhône.


Phase 1 des travaux

Les Mesures prioritaires (MP) du Chablais et de Sion-Vétroz seront les prochains chantiers à mettre en œuvre, de ce fait le Conseil d’Etat soumet au Grand Conseil les crédits engagés de ces deux MP, soit deux crédits de 130 millions de francs. Cet argent  servira à financer la phase numéro 1 des travaux, à savoir l’établissement des dossiers de mise à l’enquête publique, l’acquisition de terrains, la réalisation de mesures d’accompagnement agricoles des travaux préliminaires.

 

2,5 milliards de dégâts potentiels

La MP du Chablais porte sur les rives valaisannes et vaudoises du fleuve entre Vouvry et Massongex, sur le territoire de 8 communes (Massongex, Monthey, Collombey-Muraz, Vouvry, Bex, Ollon, Aigle et Yvorne). Elle vise à protéger plus de 2’800 hectares menacés par les inondations en cas de crue du Rhône, dont 1’800 hectares pour le Chablais valaisan, le tout correspondant à près de 2 milliards de francs de dégâts potentiels. A ce jour, le coût total de la MP Chablais est évalué à 523 millions de francs.

La Mesure Prioritaire Sion-Vétroz s’étend de la Lienne à la Lizerne, en passant par les communes de Sion, Nendaz, Conthey, Vétroz et Ardon, soit plus de 13 km. Elle concerne 1'500 hectares de zone inondable en cas de crue, dont 950 hectares en zone rouge. Cette situation correspond à une perte potentielle de 3.8 milliards de francs principalement concentrée dans les zones urbaines et  industrielles. Sur la base du PA-R3, les coûts de la MP Sion-Vétroz sont estimés à 520 millions de francs







Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.