15:33 PROJETS

Des jardins thérapeutiques voient le jour aux Hôpitaux universitaires de Genève

Teaserbild-Quelle: HUG

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont ajouté plus de 1000 plantes à leur site principal de Cluse-Roseraie pour le rendre plus accueillant et agréable. Ils poursuivent ainsi le développement de l’entretien biologique de leurs espaces verts sur tous leurs sites. 

Verdure HUG

Crédit image: HUG

Plus de 200 plantes et arbres ont été plantés pour les hôpitaux genevois luttent aussi contre les îlots de chaleur.

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ont planté 217 arbres et arbustes et 854 autres végétaux sur leur site principal de Cluse-Roseraie, dans des bacs agrémentés, pour la plupart d’entre eux, de bancs en bois. Ces aménagements ont pour objectif de rendre l’hôpital plus agréable et plus accueillant pour les patients, leurs proches et le personnel. Ils adoucissent aussi le cadre minéral et urbain du site.

Un espace de plantes bio et locales
Les végétaux plantés, 1'071 au total, sont majoritairement bio et de provenance locale. Disposés à différents emplacements, notamment devant la
maternité, les urgences pédiatriques, le bâtiment d’hospitalisation Gustave Julliard et sur la rotonde devant l’entrée principale, ils offrent un cadre plus agréable pour des moments de pause en extérieur.

« Ce projet veut initier notre reconversion vers l’entretien biologique de nos espaces verts, précise le directeur général des HUG. Il entend augmenter de 10% les surfaces végétalisées sur le site de Cluse-Roseraie ».

Méthodes alternatives
Les HUG possèdent 24 ha d’espaces verts, soit 18% des terrains de l’hôpital, répartis en jardins fleuris et plantés, en prairies, arbres et bosquets. Les produits bio et les actions mécaniques ont majoritairement remplacé les agents phytosanitaires. Des moutons sont par exemple hébergés dans le parc de la Clinique de Joli-Mont et des chèvres naines dans celui de l’Hôpital de Loëx, une alternative écoresponsable à la tonte pour l’entretien des parcs. Les espaces verts sont entretenus chaque jour par les équipes du Secteur jardins des HUG.

Effets bénéfiques sur la santé
De nombreuses études attestent des bénéfices de la nature sur le stress, l’anxiété et la santé physique en général. Une thèse menée entre 2019 et 2021, par le psychologue Bastien Vajou, avec la participation de Michel Metias, chef du Secteur jardins des HUG et trésorier de l’association Plantes et Cité Suisse, démontre notamment les bienfaits de la nature en ville sur la santé des citadins.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

NOE Schaltechnik GMBH

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.