14:03 PROJETS

Gruvatiez, la cité du futur d’Orbe, veut limiter l’impact environnemental

Teaserbild-Quelle: Jean-A. Luque

Dans le Nord vaudois, Orbe ne fait pas beaucoup parler d’elle. La localité a pourtant de nombreux atouts à faire valoir entre sa vieille ville pittoresque qui domine la plaine et son usine Nespresso. Mais une autre nouveauté propulse désormais la cité urbigène dans le futur : son tout nouvel écoquartier Gruvatiez, le premier en Suisse à bénéficier de la certification SEED élaborée notamment par le WWF. Les premiers habitants y ont emménagé juste avant Noël, en même temps que les premiers commerces de détail y ouvraient leurs portes.

Gruvatiez 1

Quelle: Orllati

Le Bureau Fehlmann, les architectes chargés du projet, a dessiné des blocs de quatre à cinq étages pour éviter l’effet de masse.

Sur la plaine de l’Orbe, au pied de  la cité médiévale éponyme, des petites villas du siècle passé cohabitent avec l’usine ultramoderne Nespresso. Et puis… on découvre six immeubles flambants neufs. Elégants, sobres, modernes, ils s’intègrent parfaitement dans ce décor mi-industriel mi-bucolique.

Discrètement, l’air de rien, ils préfigurent pourtant la ville du futur ! En effet, ils sont l’avant-garde du tout nouvel écoquartier Gruvatiez : le premier de Suisse à obtenir la certification SEED. Plus qu’une manière de construire la ville, cette certification imagine le vivre ensemble respectueux de l’environnement et du bien-être collectif. Une révolution douce.

La certification SEED (graine en anglais), dans la continuité de la démarche One Planet Living, a été élaborée par l’Association suisse pour des quartiers durables, fondée entre autres par le WWF Suisse. Elle repose sur six grands principes (qualité de vie attractive, climat préservé, biodiversité régénérée, gouvernance partagée, culture valorisée, économie circulaire) respectant une trentaine d’objectifs de performance.

Vision plus holistique
Concrètement, cette certification novatrice ne se contente pas d’analyser les qualités environnementales d’un bâtiment. Elle propose une vision plus holistique et englobe l'ensemble du quartier et de sa dynamique. Les critères à respecter ne se limitent en effet pas à la phase de construction, mais concernent aussi son utilisation présente et future.

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.