17:10 PROJETS

La modernisation de la gare vaudoise de Bière devra être revue à la baisse

Teaserbild-Quelle: MBC

Confrontée à toutes sortes de projets de développement, la commune de Bière (VD) demande à la compagnie ferroviaire MBC de revoir son projet de modernisation de sa gare. La modestie du ménage communal est à l’origine de ses réserves face à une dépense de plusieurs dizaines de millions.

La commune de Bière (VD) ne veut pas sacrifier tous ses projets de développement pour un seul. Même si le projet de modernisation de sa gare, mené par la Compagnie ferroviaire Morges-Bière-Cossonay, est jugé nécessaire, il est trop cher pour les finances du village. L’exécutif vient donc de demander à l’instigateur d’attendre un peu et de revoir ses prétentions à la baisse.

Place d’armes et porte d’entrée

Le MBC a pourtant un urgent besoin de revaloriser le site de la gare du village. Ce dernier est situé en effet à côté de la place d’armes, qui accueille 1500 soldats. Il constitue la porte d’entrée du Parc naturel du Jura vaudois. Il abrite, outre la gare des voyageurs, un dépôt, un atelier de maintenance des véhicules de la compagnie et le centre opérationnel du service des travaux sur la ligne de chemin de fer.

Equipements obsolètes

Les équipements de la gare sont obsolètes. Leurs nuisances sonores provoquent les plaintes des riverains et leur accès présent des soucis de sécurité. Le MBC a donc décidé de repenser l’ensemble de ses installations, notamment pour répondre à l’augmentation du trafic prévue à l’horizon 2050.

Gare et bâtiments techniques séparés

Le projet prévoit de séparer la gare des bâtiments techniques de la compagnie. Les voyageurs y pourront bénéficier d’un espace plus accueillant. Le nouveau bâtiment intégrera la maison du tourisme attenante. Un parking P+R offrira une soixantaine de places. Les quais seront de plus reliés directement à la gare routière.

Un nouvel atelier

Le MBC prévoit aussi d’aménager son pôle technique sur d’anciennes parcelles industrielles, à l’est de leur atelier actuel. L’atelier actuel servira à l’avenir de dépôt tout en étant remplacé par un nouveau bâtiment plus grand. Ce dernier recevra une toiture végétalisée et sera équipé pour recevoir les installations de levage des trains. Le site comportera de plus 4 voies de maintenance.

Les pourparlers se poursuivent

L’opportunité économique de ce projet fait toutefois réfléchir la commune, peu habituée d’être confronté à un investissement de plusieurs dizaines de millions sur son sol. Les pourparlers avec la compagnie se poursuivront à l’avenir.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.