14:57 PROJETS

La recherche en géothermie profonde dans le Jura reste légale

Teaserbild-Quelle: Géo Energie Suisse

Les travaux de prospection géothermique entre Glovelier et Bassecourt (JU) peuvent se poursuivre. La justice jurassienne a une nouvelle fois débouté les opposants au projet, qui prétendaient que l’autorisation de construire délivrée en 2018 n’était plus valable.

Géothermie Jura 3

Crédit image: Géo Energie Suisse

Les forages exploratoires entre Glovelier et Bassecourt peuvent se poursuivre en toute légalité, malgré une violente opposition locale.

Pas question de prendre une décision définitive sur le projet de géothermie profonde dans la Vallée de Delémont sans mener à terme les travaux préparatoires nécessaires. L’opposition locale, très violente dans les villages de Bassecourt et de Glovelier, n’empêche pas le gouvernement jurassien à y renoncer. Les travaux de forage entamés restent donc autorisés. Ils ne sont pas, établit le canton, soumis à une quelconque procédure de demande de permis de construire.

La décision des autorités jurassiennes contredit la dernière salve des opposants attachés à laisser tranquille le sous-sol entre Glovelier et Bassecourt. En juillet dernier, les adversaires avaient prétendu que les travaux n’éraient pus soumis à un permis valable. Le Tribunal cantonal jurassien a rejeté leur requête. L’autorisation délivrée pour ce forage profond reste donc valable, même si elle ne relève pas des dispositions légales en matière de construction, indique le Conseil d’Etat jurassien dans un communiqué.

Un plan valable jusqu’en 2028
L’exploitation des eaux chaudes en profondeur reste donc envisageable sur place, même si elle est soumise aux résultats des travaux préparatoires en cours.  Un plan spécial cantonal fixe cependant à 2028 la date de validité des autorisations déjà octroyées. Les opposants peuvent néanmoins toujours recourir contre le rejet de leur dernière requête en nullité.

Le projet est mené par la société Géo Energie Suisse. Une convention signée avec le gouvernement jurassien règle déjà la surveillance et la sécurité des travaux de prospection déjà entrepris. Les autorités de la commune de Haute-Sorne sont aussi partie prenante de ce processus. Un collectif s’oppose cependant de manière virulente au chantier dans les tribunaux et sur place. Dans le canton de Vaud, plusieurs projets similaires ont été suspendus pour des raisons techniques, car les eaux souterraines ne pouvaient pas être valablement exploitées.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Fondation pour la protection du climat et de la compensation du CO₂ KliK

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.