11:04 PROJETS

La restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris va débuter cet été

Teaserbild-Quelle: David Bordes/Etablissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale de Paris

Les travaux de sécurisation de Notre-Dame de Paris se termineront d’ici l’été. Le chantier de restauration à l’identique de la cathédrale  détruite par un incendie le 15 avril 2019 va ainsi pouvoir commencer.

Notre Dame restauration 2

Quelle: Didier Durand/Ministère français de la culture

La toiture mise à nu par l’incendie a été recouverte d’une structure en bois permettant la mise hors d’eau du bâtiment.

C’est une vraie course contre la montre qu’ont engagé les responsables de la restauration de Notre-Dame de Paris pour respecter la détermination d’Emmanuel Macron de rouvrir l’édifice pour les Jeux olympiques de 2024. L’état actuel du chantier de sécurisation ne permettra cependant pas une réouverture complète dans trois ans, annonce le Ministère français de la culture. Néanmoins, tout le monde s’active pour démarrer la reconstruction du monument dès l’été prochain.

Deux ans déjà que Notre-Dame de Paris, sa charpente séculaire de chêne et sa célèbre flèche de Viollet-Leduc partaient en flammes. L’onde de choc planétaire de cet incendie est à la hauteur de la difficulté de la tâche de réparer les dégâts. Il s’en est suivi quelques travaux spectaculaires, comme l’évacuation du vaste échafaudage destiné à la restauration de l’édifice.

Notre-Dame restauration 1

Quelle: Alexis Komenda/Ministère français de la culture

La pose de demi-cintres en bois permet la sécurisation des voûtes fragilisées par l’incendie.

Depuis le début de cette année, la nef est coiffée d’une toiture provisoire de bois qui met le monument hors d’eau. Les travaux de déblaiement des derniers vestiges de l’incendie se termineront ce printemps. Ils consistent aussi à préparer la restauration pleine et entière de la cathédrale. Les voûtes doivent en particulier être sécurisées pour mettre leur nettoyage. Des cordistes s’en chargeront par la pose de demi-cintres en bois, en intervenant depuis l’intérieur de la nef.

Mille chênes
Notre-Dame sera reconstruite à l’identique. Sa magnifique charpente sera remplacée. Déjà, plus de mille chênes ont été abattus en Normandie pour composer la nouvelle toiture. La nouvelle flèche de Viollet-Leduc, faite du même matériau, sera alors posée.

Le travail des restaurateurs est complexe. Le plomb présent en toiture a fondu pendant l’incendie. Il faut ainsi procéder à un nettoyage minutieux des murs, des arcs-boutants et des voûtes. Parallèlement, le Fonds pour la restauration de Notre-Dame marque les deux ans de l’incendie par une vente aux enchères des derniers vestiges.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.