08:34 PROJETS

Le Val-de-Travers veut remplacer son télésiège par une télécabine

Teaserbild-Quelle: CC_BY-SA_4.0

Le télésiège de Buttes (NE) aura vécu en 2028. La coopérative qui l’exploite envisage de le remplacer par une télécabine débrayable, pour mieux dynamiser un site quatre saisons. Les activités touristiques du versant nord du Chasseron s’en trouveront dynamisées. Mais le chemin vers le remplacement des installations est encore long.

Buttes NE

Crédit image: CC_BY-SA_4.0

Situé au fond du Val-de-Travers en direction de Sainte-Croix, le village de Buttes propose un domaine de sports et de loisirs quatre saisons. Ce dernier est néanmoins sous perfusion.

La commune de Val-de-Travers (NE) est au chevet de son domaine de ski et de loisirs de la Robella, au-dessus du village de Buttes, depuis des décennies. Mais la fin de la concession octroyée par l’ Office fédéral des transports se profile pour 2028, et il devient urgent pour la coopérative qui l’exploite de sauver son installation. Et le salut pour l’exploitation des téléskis sur le versant nord du Chasseron dépend d’un projet de création d’une télécabine à la place de la remontée construite en 1970 et rénovée à la fin des années 1980.

Une offre quatre saisons
Les atouts du site de Buttes ne manquent pas. La coopérative du Télésiège Buttes La Robella-Chasseron Nord (TBRC) a su évoluer il y a plusieurs années déjà vers une offre quatre saisons. Ainsi une installation de luge d’été a pu être installée indépendamment du télésiège actuel. Diverses attractions, comme des pistes de VTT, un minigolf, une auberge rénovée il y a trois ans ou des chemins de randonnée, offrent une activité estivale. En plus du ski. Mais la force du domaine se trouve aussi dans la volonté du Val-de-Travers de défendre ses atouts à l’extérieur.

Large soutien communal
Le TBRC lutte depuis dix ans pour son télésiège, qui permet d’accéder au site de La Robella depuis le village de Buttes. La commune de Val-de-Travers a souhaité que la coopérative engage une réflexion qui dépasse le simple sort de cette remontée mécanique. TBRC est soutenu par les habitants du Val-de-Travers, au travers d’une subvention communale. Mais la reconversion du télésiège en télécabine sera conduite en mains privées. Tout en bénéficiant, espère la coopérative et la commune, de l’aide prévue par la Nouvelle politique régionale de la Confédération.

Entre six et dix cabines
Le projet de nouvelle télécabine est ambitieux. Le télésiège est voué à être remplacé par une installation allant de six à dix cabines, selon un modèle du type Rope Taxi. La nouvelle télécabine pourra aussi transporter des vélos ou des trottinettes. Le débit de l’installation pourra être porté à 275 personnes à l’heure. L’investissement mené par le TBRC s’élève déjà à sept millions de francs. Travaux de génie civil compris.

Les téléskis réduits
L’ambition de la coopérative ne s’arrête pas à une nouvelle télécabine. Il s’agit de convertir un téléski en remontées pour vététistes, de revitaliser le site de loisirs autour de la luge d’été, et le maintien d’une activité de ski alpin réduite. Au sommet de la future télécabine, il s’agit de créer un parc de loisirs pour les familles et les sportifs. L’un des téléskis sera sacrifié car sa forte déclivité ne permettra pas d’y accorcher des vélos. Une mini remontée par tapis roulant est aussi prévue à côté de l’auberge de la station supérieure pour remplacer un « arrache-mitaines ».

Deux ans pour démontrer la faisabilité
Tous ces investissements projetés font évidemment grimper la facture à plus de 12 millions de francs. La commune de Val-de-Travers pourra participer à la condition que l’étude de faisabilité le démontre. Le TBRC a jusqu’en 2026 pour affiner son projet global. L’exécutif précise que le développement prévu pour le site s’inscrit pleinement dans ses intentions en matière touristique. Le Conseil général doit se prononcer prochainement sur un crédit-cadre permettant de bénéficier de la manne fédérale. La Robella, en plus de l’ancien site industriel de Dubied à Couvet, y figure en tête de ligne.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

COFFRAGES COSMOS

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.