08:05 PROJETS

Les défenseurs de l’environnement mobilisés contre la construction de trois halles

Teaserbild-Quelle: Arcos'arre

La fronde grandit contre le projet de centre de données informatiques prévu à Saint-Triphon, dans le Chablais vaudois. Les opposants dénoncent un dossier mal ficelé au plan écologique. Pro Natura est particulière attaché à protéger l’ancienne carrière où trois halles et un campus d'entreprises doivent être construits.

Saint-Triphon 1

Crédit image: Arcos'arre

Les trois halles de stockage des données informatiques et le campus sont prévus sur le site de la carrière de Saint-Triphon, connue par le passé pour ses spectacles en plein air.

Trois halles, 14'000 m² sur trois étages, 60 places de travail, 3000 racks prévus, un parking de 39 places, 400 millions d’investissements et un campus d’entreprises. Le futur centre de données informatiques de Saint-Triphon, dans le Chablais vaudois, sera le plus grand du pays, avec celui de Gland (VD).  Seulement, divers riverains ne l’entendent pas de cette oreille. Et, selon 24Heures, le projet de correspond pas aux exigences de la protection de l’environnement, de la lutte contre le réchauffement climatique et de la mobilité douce.

Le lieu choisi n’est pas anodin. La carrière dans lequel le centre de données est prévu a abrité par le passé des spectacles en plein air qui ont fait la renommée du village. Mais c’est aussi un site riche en flore et en faune. Ce qui décide notamment Pro Natura à monter aux créneaux.

Une faune menacée
L’organisation de la protection de l’environnement pointe particulièrement la proximité des futurs bâtiments avec une falaise peuplée de rapaces. Elle estime que le projet sous-évalue les impacts sur la biodiversité des dangers naturels du site. Selon Pro Natura, il s’agit aussi de protéger la riche faune batracienne présente sur le site.

Les riverains vont encore plus loin en matière environnementale. Ils fustigent une consommation en électricité trop élevée. Ils dénoncent aussi l’absence de système de récupération de la chaleur des ordinateurs du futur centre. Enfin, l’accès au site doit être repensé, estiment les opposants.

La Municipalité d’Ollon voit de grandes opportunités économiques au projet. Selon les promoteurs, le futur campus sera à terme un grand pourvoyeur d’emplois à haute valeur ajoutée. Le besoin du stockage des données informatiques a été stimulé par la crise sanitaire. Le projet prévoit de constituer une seule société qui louera les locaux à d’autres entreprises. Il devrait voit le jour en 2024. A moins que les opposants n’obtiennent gain de cause.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Hultafors Group Switzerland AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.