08:11 PROJETS

L’urbanisme horloger neuchâtelois peut s’accommoder d’éoliennes

Teaserbild-Quelle: DR

Les instigateurs de trois projets neuchâtelois de parcs éoliens viennent de recevoir un soutien de taille. Les experts de l’Unesco estiment que les mâts prévus aux alentours de La Vue-des-Alpes, à proximité du site protégé des Montagnes neuchâteloises et de leur urbanisme horloger, ne vont pas dénaturer le paysage. Toutefois, il faudra prendre des mesures de protection supplémentaires.


Eoliennes Val-de-Ruz

Crédit image: DR

Les éoliennes peinent encore à s’inscrire dans le paysage du Jura neuchâtelois, même si les experts de l’Unesco viennent de les cautionner.

Les projets de parcs éoliens sont perçus depuis longtemps comme des atteintes au paysage. Cependant, le centre du patrimoine mondial de l’Unesco s’accommodera des aérogénérateurs qui pourraient être construits entre La Chaux-de-Fonds et le Val-de-Ruz (NE). Les trois futurs parcs de Crêt-Meuron, du Montperreux et des Quatre-Bornes viennent ainsi de remporter une victoire d’étape.

Les trois futurs parcs ont été au coeur de divers photomontages visant surtout à démontrer qu’ils ne sauraient préserver le paysage. En particulier celui des Montagnes neuchâteloises, dont l’urbanisme horloger est inscrit au patrimoine de l’Unesco. Les opposants de longue date à ces trois projets ont ainsi fait feu de tout bois pour mener leur combat anti-éoliennes. Jusqu’ici, ils ont réussi, par de multiples recours, pétitions et procédures, à empêcher toute construction d’installations d’énergie renouvelable aux abords du col neuchâtelois de La Vue-des-Alpes.

Garde-fous demandés
L’Unesco est très sensible à ces arguments de protection du paysage. Mais comme les trois futurs parcs se situent hors du périmètre protégé, il n’y a pas motif de s’y opposer, affirme-t-elle. Cependant, cela ne va pas sans garde-fous, rappelle l’Unesco. Celle-ci annonce élaborer un outil qui aidera à limiter les impacts visuels des projets d’éoliennes. En parallèle, le canton de Neuchâtel et les communes concernées par les trois futurs parcs s’attellent aussi à implanter leurs mâts en conséquence. Ils en ont déjà déplacé trois dans la zone de Crêt-Meuron, en particulier.

Les enjeux économiques des éoliennes dans le canton de Neuchâtel sont considétables. Les cinq parcs éoliens prévus et acceptés en votation populaire en 2014 permettraient de couvrir le cinquième des besoins en électricité de la population. Cela surtout en période hivernale. Cependant, la société Greenwatt, filiale du groupe E, n’a pas le monopole de développer ces projets. Parmi les autres partenaires figurent notamment la commune de Val-de-Ruz et un investisseur coréen. Cela génère d’autres types d’oppositions.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.