14:01 TECHNIQUE

L’Ouest lausannois à la recherche de nouveaux gisements de géothermie

Teaserbild-Quelle: Geo2X

Le succès des sondages géothermiques dans le futur écoquartier des Plaines-du-Loup invite la ville de Lausanne à étendre sa campagne de prospection. Des camions vibreurs vont ainsi parcourir 80 km de routes dès le 19 janvier à la recherche de nouveaux sites de forage.

Les camions vibreurs lausannois se lancent à la recherche de chaleur renouvelable grâce à la prospection géophysique.

Crédit image: Geo2X

Les camions vibreurs lausannois se lancent à la recherche de chaleur renouvelable.

L’exploitation de la géothermie poursuit son expansion dans le canton de Vaud. Des camions vibreurs de la société Geo2X sillonneront l’agglomération lausannoise pour la société GEOOL SA et les Services industriels de Lausanne (SiL). Ils permettront de recueillir des données sur la nature du sous-sol pour retenir un ou plusieurs sites de forage exploratoires supplémentaires.

Développer une production locale de chaleur
La société GEOOL SA (Géothermie de l’Ouest lausannois) a été créée à l’initiative des Services industriels de Lausanne (SIL), avec Romande Energie Holding SA et SIE SA (Service Intercommunal des Énergies) pour développer la géothermie hydrothermale de moyenne profondeur dans l’Ouest de l’agglomération. Cela permettra d’ici quelques années de produire une chaleur permanente, renouvelable et locale pour diminuer fortement la dépendance de la population aux énergies fossiles. Le chauffage et l’eau chaude des bâtiments doivent aussi émettre moins de dioxyde de carbone en recourant aux ressources du sous-sol.

La géothermie hydrothermale consiste à exploiter l’eau chaude circulant naturellement dans les fractures du sous-sol pour la valoriser en surface, par exemple dans un réseau de chauffage à distance. L’objectif est de pouvoir bénéficier, d’ici quelques années (2026-2028) d’un à deux forages de 1500 à 2500 m de profondeur dans l’Ouest lausannois.

Le plan des lignes dans la cadre des recherches en géothermie de la région lausannoise.

Crédit image: GEOOL

Les recherches en géothermie de la région lausannoise suivront un itinéraire routier préalablement défini.

Avant de pouvoir exploiter cette chaleur naturelle, il est nécessaire d’obtenir une cartographie approfondie du sous-sol afin de déterminer les sites les plus propices pour effectuer des forages exploratoires. A cet effet, GEOOL SA a mandaté la société Geo2X, une entreprise vaudoise spécialisée dans la prospection géophysique, pour effectuer une campagne de prospection. Les SiL vont aussi sonder un second périmètre plus au nord-est de l’agglomération et ainsi décarboner le réseau lausannois de chauffage à distance, conformément au Plan climat de la Ville.

Dès la fin de cette semaine, les camions rouleront durant la nuit pour profiter du calme nécessaire à l’enregistrement. Les vibrations sont sans danger et le dérangement sonore ne dépasse pas 15 minutes pour les riverains.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.