17:01 TECHNIQUE

Sion fixe son cadre pour poser du photovoltaïque même en vieille ville

Teaserbild-Quelle: Wikimedia Commons, JoachimKohler-HB, (CC BY-SA 4.0)

La Ville de Sion (VS) revoit ses directives pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques. Les nouvelles prescriptions stipulent que la pause de panneaux solaires pourra être autorisée en coteau sensible et en vieille ville sous certaines conditions.

Les installations photovoltaïques doivent s’intégrer de manière adéquate au patrimoine environnemental de la ville de Sion. (Vue depuis le chateau de Valère).

Crédit image: Wikimedia Commons, JoachimKohler-HB, (CC BY-SA 4.0)

Les installations photovoltaïques doivent s’intégrer de manière adéquate au patrimoine de la ville, surtout dans sa partie médiévale.

De plus en plus performantes et de moins en moins coûteuses, les installations photovoltaïques connaissent un succès croissant. Cette tendance est encore renforcée par l’augmentation des prix de l’électricité et la crainte d’une possible pénurie de courant. Pour répondre aux attentes de nombreux propriétaires, la Ville de Sion a revu ses directives en la matière. Les nouvelles prescriptions tiennent compte des progrès techniques et esthétiques réalisés, ainsi que des exigences en matière de transition énergétique. L’interdiction de panneaux solaires en vieille ville a été levée, mais à de strictes conditions. Elle reste en principe en vigueur pour les bâtiments classés de degrés 1,2 et 3.

Zones de coteau concernées
Pour les bâtiments situés dans des zones à bâtir sans prescriptions particulières, les dispositions légales générales en vigueur s’appliquent. Celles-ci fixent les exigences de base à respecter en matière d’intégration visuelle. Pour les bâtiments situés en zone de coteau sensible, des exigences accrues sont fixées afin d’assurer la meilleure intégration possible. La couleur des panneaux, leur surface et la régularité de leurs formes sont notamment prises en compte.

Annexes exclues
Pour les bâtiments non classés, mais situés dans un périmètre de protection patrimoniale (vieille ville, village ou hameaux), les panneaux solaires sont à priori autorisables, pour autant que de très strictes conditions soient respectées. Chaque demande est évaluée séparément. La pose de panneaux solaires sur les annexes à toit plat et visibles d’en haut par les habitations voisines est en principe interdite.

Autorisations au cas par cas
Pour les bâtiments classés à titre individuel à l’inventaire du patrimoine bâti, les installations solaires sont a priori non autorisables pour les degrés de classement 1 et 2 (importance nationale et cantonale). Le degré 3 (importance communale), donnera lieu à une pesée d’intérêt. Enfin, pour les degrés de classement 4+ et 4 (importance communale), les installations solaires sont à priori autorisables, là encore moyennant le respect de strictes conditions.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.