20:05 ARCHITECTURE

Arc-Award 2021 : cinq projets romands d’architecture distingués

Teaserbild-Quelle: Eik Frenzel

Les Romands ont été à l’honneur de cette huitième édition de l’Arc-Award, prestigieux concours d’architecture organisé par Docu Media sàrl et la Documentation suisse du bâtiment. Plus de 300 architectes et étudiants ont participé et le jury a récompensé les trois meilleurs projets de chacune des six catégories. Lors d'une cérémonie de remise des prix en streaming, il a particulièrement distingué la tour des Ailes de Genève et un écoquartier à Meyrin (GE), la Maison olympique de Lausanne, une maison de séjour temporaire à Vernier et la construction de grands appartements en ville de Fribourg.

Le bureau d’architectes fribourgeois Aviolat Chaperon Escobar sàrl remporte la catégorie des bâtiments d’habitation, immeubles collectifs et lotissements de l’Arc-Award 2021. Avec l’agrandissement et la transformation de la maison bourgeoise de la rue Guillaume-Ritter, à Fribourg, son projet propose de grands appartements sur une parcelle exiguë. Il développe ainsi une volumétrie à redents.

Les autres nominés de la catégorie sont d’une part le bâtiment de la tour des Ailes du quartier des Vergers, à Genève, qui empile 74 logements – dont 22 protégés -, des commerces, des cabinets médicaux et des bureaux dans le même ensemble. D’autre part, le jury a également récompensé un ensemble de logements qui épouse le tracé des voies à proximité de la gare principale de Zurich.

Vernier primé dans la catégorie des maisons individuelles et mitoyennes
La catégorie des maisons individuelles ou mitoyenne consacre la réalisation d’un bâtiment sur une parcelle tout en longueur à Vernier (GE). La Permanent Weekend House se trouve en effet entourée de hangars industriels, d’une voie ferrée, de grands terrains de sport et d’un centre commercial. Malgré tout, elle s’intègre dans son jardin pour une respiration en pleine nature. Ses occupants en oublient alors un voisinage moins bucolique.

Les cantons de Bâle et de Soleure sont les autres nominés de la catégorie. Tout d’abord, La Movable House, de Riehen (BL) propose une habitation démontable et déplaçable. Ensuite, la maison en bois Hans Scholl, de Selzach (SO) se distingue également par son intégration dans un environnement naturel préservé.

Bâtiments publics : Saint-Gall remporte la mise
Dans la catégorie des bâtiments publics, le canton de Saint-Gall a été primé avec son nouveau bâtiment de salles de classe et des chambres d'internat pour sa formation en agriculture à Salez. Malgré sa longueur de plus de 100 mètres, le nouveau bâtiment ne semble pas monotone ; la structure rigide de la construction en bois est subtilement brisée.

Les équipements publics de l’écoquartier genevois de Meyrin (GE) sont aussi nominés dans cette catégorie. Le bois domine le projet du bureau Sylla Widmann Architectes SA  Il partage sa nomination avec un projet de jardin d’enfants à Riehen (BL).

La maison de bois de Sursee primée pour son caractère innovant
La catégorie de l’innovation consacre un projet d’immeuble de six étages de logement et de services à Sursee (LU) construit en bois avec le recours au BIM. La maison du bois, œuvre de l’architecte Mac Syfrig et du maître d’ouvrage Pirmin Jung combine plusieurs techniques pour proposer un module de construction avant-gardiste, axé sur la réponse aux attentes du client et une très forte vocation environnementale.

Les deux autres nominés rivalisent aussi par leur accent sur l’innovation. Tout d’abord, la nouvelle Maison olympique, de Lausanne (VD) a permis à un consortium d’architectes formé des bureaux 3XN et IttenBrechbühl de mettre en place un BIM entre Danois et Suisses pour toutes les étapes du chantier. Les différents modèles numériques  se sont ainsi appliqués tant au plan du gros œuvre que des finitions. Par ailleurs, la construction de nouveaux bureaux pour le groupe Leuthard à Merenschwand (AG) a aussi permis de définir le rôle du BIM manager, impliqué dans toutes les phases de la réalisation du projet hormis sa planification.

Transformations saluées à Lucerne, Bâle et Soleure
En tête de catégorie, la bibliothèque centrale de Lucerne, conçue par l'architecte lucernois Otto Dreyer en 1951, a été rénovée et les anciens rayonnages ont été transformés en bibliothèque à accès libre. La rénovation douce des autres pièces est basée sur les idées spatiales originales et le concept du constructeur.

Suivent encore, comme nominés,  l’ancien entrepôt d'une distillerie soleuroise devait être démoli. Avec un permis exceptionnel, le sous-sol a pu être conservé et un nouveau bâtiment en bois avec 6 studios résidentiels a été placé au-dessus.  Par ailleurs, le bâtiment de l'imprimerie Kreis, situé dans le centre de Bâle, composé d'un hall de production et d'une aile de bureaux, a été transformé en habitation.

Nouvelle génération : cap sur la Serbie
Dans la capitale serbe, un nouveau quartier expérimente l’art de la reconversion de la structure porteuse des bâtiments en espace de vie par auto-construction. Deux étudiants en architecture de Lucerne ont ainsi imaginé des bâtiments tout en verticalité, construits en squelette. Les tours ainsi construites servent de modèles pour les suivantes, dans la perspective d’un développement harmonieux de tout un quartier. Ce travail a ainsi séduit le jury.

Les autres nominés dans cette catégorie consacrent l’imagination d’un étudiant en architecture autour de la reconversion de l’ancien stade de football de la Gurzelen, à Bienne. Si la pelouse doit être conservée, ses abords pourront être dotés de logements en gradins, tout en conservant l’ancienne tribune. Par ailleurs, le projet de Noah Andrea Ulrich, également nominé dans cette catégorie, vise à réactiver l’activité du Sommercasino de Bâle et son parc, en densifiant le terrain par la construction d’un bâtiment de remplacement en forme de méandre.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.