16:09 ARCHITECTURE

Concours d’architecture lancé pour transformer le Collège latin de Neuchâtel

Teaserbild-Quelle: CC_A-s_A_4.0_Nfriedli

La Ville de Neuchâtel lance un concours d’architecture pour transformer son Collège latin en vraie cité du livre. Les architectes devront veiller à préserver le caractère patrimonial de ce vaste bâtiment, tout en prenant la liberté nécessaire à le rendre très fonctionnel.

Collège latin Neuchâtel 2

Quelle: CC_A-S_A_4.0_Mchevroulet

Les participants au concours pourront notamment réfléchir à aménager un accès au bâtiment du côté lac.

Le prochain départ des classes du lycée Jean-Piaget du Collège latin de Neuchâtel ouvre grandes les portes de la rénovation de cet imposant bâtiment du centre-ville. C’est l’occasion pour l’exécutif neuchâtelois de lancer un concours d’architecture pour dessiner l’avenir de ce qui sera dans quelques années une vraie cité du livre, autour de la Bibliothèque publique et universitaire qui l’occupe.

Le concours durera jusqu’en février 2022. Ses participants devront relever le défi de transformer un bâtiment construit dans la première moitié du XIXᵉ siècle, à une époque où Neuchâtel lançait sa vocation de ville universitaire. Il faudra, communique la Ville, trouver la meilleure organisation et la meilleure attractivité des différent locaux destinés à accueillir diverses bibliothèques, une artothèque et divers documents d’archives témoignant du séjour neuchâtelois de Jean-Jacques Rousseau. Une richesse iconographique que François Mitterrand avait en son temps découverte lors d’une célèbre visite officielle en Suisse.

La pierre jaune sublimée
« Du monde un peu feutré du livre, nous voulons créer un espace destiné avant tout à ses utilisateurs », précise encore le conseiller communal Thomas Facchinetti. Les participants au concours devront aussi tenir compte du caractère patrimonial du bâtiment. Bâti en pierre jaune, le Collège latin de Neuchâtel est en  effet l’un des plus importants symboles architecturaux du canton.

Ce caractère protégé accordera quand même quelques libertés aux architectes en lice. La Ville suggère notamment d’aménager un accès au bâtiment du côté lac. Soit sur une place donnant sur le quai Ostervald. La Ville attend aussi de l’originalité en ce qui concerne le premier étage, qui donne accès à la Bibliothèque publique et universitaire. La transformation des combles sera aussi examinée. D’ici 2024, le bâtiment sera vide de ses derniers lycéens et le projet de sa transformation pourra ainsi se concrétiser.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.