15:07 ARCHITECTURE

François Schuiten rend hommage à Bruxelles et à son Palais de Justice inachevé: « Je travaille le sens, quand je dessine des édifices »

L’auteur belge, entouré d’une équipe de créateurs, vient de publier une aventure inédite de Blake et Mortimer. Dans Le Dernier Pharaon, il réinvente sa ville dans un univers post-apocalyptique. Bruxelles irradiée est plongée dans une aura fantastique où nature et hommes reprennent possession des lieux. Un hommage aux cités végétales prônées par son frère, l’architecte Luc Schuiten.

Architecture et arts graphiques ont toujours fait bon ménage. Ils s’influencent l’un l’autre, en quête de créativité et d’esthétisme. L’architecture est parfois un tableau qui parle. La peinture souvent un miroir… du passé, du présent ou dufutur. François Schuiten, l’auteur de bande dessinée belge, est connu pour son amour et son interprétation futuriste du bâti et de l’urbanisme. Le cycle desCités obscures aux multiples références architecturales a longtemps été sa carte de visite. Aujourd’hui, en compagnie du cinéaste Jaco Van Dormael, de l’écrivain Thomas Gunzig et de l’illustrateurLaurent Durieux, il publie un livre-événement : Le Dernier Pharaon.
Cette aventure ultime de Blake et Mortimer, les deux héros mythiques du regretté Edgar P. Jacobs, rend surtout hommage à Bruxelles. L’occasion de redessiner une capitale de l’Europe aux allures de Tchernobyl et d’esquisser la ville et la société de demain.

Dans Le Dernier Pharaon, on retrouve un peu le capitaine Blake, beaucoup le professeur Mortimer. Mais dans ledécor fantastique de Bruxelles, il y a surtout un personnage incontournable, une gigantesque masse hors norme : le Palais de Justice.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.