08:01 ARCHITECTURE

Ricardo Bofill décède du Covid à 82 ans

Teaserbild-Quelle: Josep Bracons - CC BY-SA 2.0

« Star-chitecte », l'Espagnol Ricardo Bofill est décédé vendredi à Barcelone de complications liées au Covid-19. Sa carrière internationale a été marquée par une volonté permanente d’originalité en mettant l’humain au centre de l’espace et s’opposant à une architecture de masse. Son aventure avait commencé à Genève où il a fait ses études…


Ricardo Bofill sur le chantier du quartier Antigone à Montpellier avec le maire de l'époque Georges Frêche.

Crédit image: Archives de la Ville de Montpellier

Ricardo Bofill (à d.) sur le chantier du quartier Antigone à Montpellier avec le maire de l'époque Georges Frêche. - © Archives de la Ville de Montpellier

Ricardo Bofill a entamé ses études à Barcelone à l’Ecole technique supérieure d'architecture de Barcelone jusqu'à son expulsion due à son militantisme au sein du Parti socialiste unifié de Catalogne. Il a poursuivi et achevé sa formation à l'Ecole d'architecture de Genève. En 1963, il s'entoure d'un groupe d'architectes, ingénieurs, sociologues et philosophes, noyau de ce qui est aujourd'hui le Ricardo Bofill Taller de Arquitectura1, installé à Barcelone. Cette équipe internationale intervient partout dans le monde et joue de techniques modernes et de savoir-faire accumulé durant plus de quarante ans.

Antigone de Montpellier allie la beauté à l'utilité sans sacrifier à la personnalité

Crédit image: Josep Bracons - CC BY-SA 2.0

L’architecture du quartier Antigone de Montpellier allie la beauté à l'utilité sans sacrifier à la personnalité.

A partir des années 1970 — période depuis laquelle il travaille en France – il œuvre contre « une architecture de masse », concrétisée par les ensembles de HLM, contre une « architecture d’ingénieurs sans identité » et cherche à faire des monuments pour le peuple.

La ville réinventée
Le dessin de la ville est une discipline largement approfondie par le Taller de Arquitectura, notamment dans les villes de Bordeaux, Luxembourg, Madrid, Boston aux États-Unis et Kobe au Japon. En France, Bofill a signé de grands ensembles d’habitat social, comme les espaces d’Abraxas à Noisy-le-Grand, en banlieue de Paris, où ont été tournées plusieurs scènes de «Brazil», film culte de Terry Gilliam (1985), ou le quartier Antigone à Montpellier. Ce dernier, dont le projet initié en 1980 continue à s'enrichir de nouvelles édifications, témoigne de cette démarche : un morceau de ville dessiné et construit par l'atelier.

Construite comme une forteresse, la Muralla Roja est une interprétation moderne de l’architecture arabe méditerranéenne. Inspiré par la tradition de la kasbah d’Afrique du Nord, ce complexe d’appartements postmodernes se situe dans la petite ville de Calp

Crédit image: Joanbanjo - CC BY-SA 4.0

Construite comme une forteresse, la Muralla Roja est une interprétation moderne de l’architecture arabe méditerranéenne. Inspiré par la tradition de la kasbah d’Afrique du Nord, ce complexe d’appartements postmodernes se situe dans la petite ville de Calp, près d’Alicante en Espagne.

Parmi les grandes infrastructures réalisées en Espagne, il faut signaler l’aéroport international de Barcelone en 1992 ainsi que son extension, le nouveau terminal T1, livré juin 2009. A Madrid, le Palais des Congrès est une des œuvres les plus significatives de la capitale espagnole.Sans oublier la Muralla roja, le complexe-forteresse d'appartements postmoderne qui domine la Méditerranée.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.