09:10 ARCHITECTURE

La rénovation de l'aéroport de Singapour glorifie la nature et le multimédia

Teaserbild-Quelle: V2com, Changi Airport Group - Fabian Ong

Le Terminal 2 de l’aéroport de Changi à Singapour redéfinit l’architecture aéroportuaire en intégrant la sérénité et le confort inspirés par la nature. Ce projet, déployé par Boiffils Architectures sur trois étages, propose une promenade multisensorielle à l’intérieur des bâtiments.

BOIFFILS Architectures a développé deux œuvres  multimédias pour fusionner la splendeur de Singapour avec le Terminal 2.

Crédit image: V2com, Changi Airport Group - Fabian Ong

Deux œuvres multimédias fusionnent la splendeur de Singapour avec le terminal rénové de son aéroport.

Inspiré par la « Ville Jardin » le nouveau terminal 2 de Changi à Singapour établit un nouveau langage pour la conception des aéroports, apportant sérénité, plaisir et confort. Boiffils Architectures, agence française reconnue pour la créativité de ses interventions architecturales, de design et d’images de marque, pour des centres commerciaux, des hôtels et des boutiques, y a dévoilé le produit de 5 ans de travail, sous la forme de l’extension et de la rénovation du complexe. Le projet revisite 120'000 m² répartis sur trois niveaux.

L’agence a entièrement repensé un bâtiment existant, mettant l'accent sur l’expérience des voyageurs et les liens avec les éléments de la nature, notamment dans les halls de départ et d'arrivée. Une mezzanine transformée abrite de nouveaux points de restauration.

L’approche innovante de Boiffils Architectures vise à transformer le parcours des voyageurs en une expérience sensorielle complète.

Crédit image: V2com, Changi Airport Group - Fabian Ong

L’approche innovante des architectes vise à transformer le parcours des voyageurs en une expérience sensorielle complète.

L’architecture existante du terminal s'inscrivait dans la traditionnelle focalisation des aéroports, basée principalement sur la fonctionnalité plutôt que sur le plaisir. L'idée de Boiffils Architectures a été de proposer une promenade intégrant des scénarios, des stimuli visuels, sonores et interactifs conçus pour apaiser l'esprit, le corps et l'âme, gommant les étapes de plus en plus stressante du voyage.Ce projet a été conçu comme un voyage à travers un paysage intérieur et ses différents éléments ; minéraux, jeux d’eau, végétation luxuriante sous diverses formes et densités.

 

Au sein du hall Départ les architectes ont construit une structure de plafond complexe permettant de dissimuler les détails techniques.

Crédit image: V2com, Changi Airport Group - Fabian Ong

Au sein du hall des départs les architectes ont construit une structure de plafond complexe permettant de cacher les équipements techniques.

Boiffils Architectures a traité les espaces avec une démarche de conception proche de celle des complexes hôteliers de luxe, offrant une expérience d'enregistrement accueillante et personnalisée. Des tons d’ocre, des matériaux nobles et des éléments de haute technologie ont été intégrés dans un environnement où traditionnellement les couleurs sont froides et stériles. Les couleurs ont été choisies pour leurs propriétés apaisantes, notamment l'aluminium couleur champagne qui enveloppe les piliers principaux du terminal.

La couleur évoque la mer
Au niveau de la zone « Départ », une moquette lumineuse et colorée évoque des vues aériennes de la terre et de la mer, avec des lignes colorées et texturées représentant les couches sédimentaires. Des colonnes végétalisées s'élèvent depuis le rez-de-chaussée définissant plusieurs atriums inspirés de la nature et de ses éléments. La zone
d’enregistrement propose un plan où chaque borne et convoyeur de bagages sont positionnés en îlots, en lieu et place des comptoirs linéaires habituels.

Une douane suggérée
A leur arrivée au Terminal 2, les voyageurs descendent un escalier mécanique jusqu'à une zone d’immigration hautement automatisée. Les architectes s’y sont efforcés de dissimuler les aspects techniques et réglementaires du processus de douane. Les voyageurs se trouvent au milieu d'un environnement de murs végétalisés, de moquette colorée, avec des lignes organiques continues facilitant les transitions et offrant des vues claires vers les étapes suivantes du voyage, faisant partie d'un langage architectural commun. Les vues dégagées depuis la zone jusqu'aux tapis à bagages et la surface d’accueil insufflent le calme nécessaire à faciliter la circulation des voyageurs

Entre ciel et terre
Dans le hall
des départs, une structure de plafond complexe a été conçue pour dissimuler tout l’univers technique du terminal. Constitué de lames d’aluminium, l’ensemble de ces ailettes dessine une configuration en double courbure qui s’arque et se vrille pour réussir dans leur fonction.

« The Wonderfall » représente une immersion dans la nature singapourienne.

Crédit image: V2com, Changi Airport Group - Fabian Ong

« The Wonderfall » immerge dans la nature singapourienne.

L'éclairage presque invisible conjugué au choix d’un revêtement de sol semi-poli, insuffle une ambiance bien plus apaisante et sereine que celle ressentie dans les aéroports traditionnels. En conséquence, les niveaux sonores sont nettement plus bas. Un éclairage supplémentaire a été conçu pour apporter toute la lumière nécessaire à la végétation intérieure. 

Entre technologie et nature
Toujours dans la volonté d’offrir aux voyageurs de nouvelles expériences, Boiffils Architectures a créé deux espaces où nature et technologie sont intimement confondus et a invité le studio multimédia Moment Factory pour collaborer à ces créations.

Des cascades époustouflantes
Les voyageurs auront la chance d’expérimenter la flore singapourienne au travers de
deux installations immersives uniques. Exploitant les avancées technologiques qui n’existaient pas il y a encore dix ans, un repère visuel au centre du hall des départs a été imaginé sous la forme d'une cascade numérique de 14 m de haut, baptisée « The Wonderfall ». Les cascades apaisantes s'écoulent entre des jardins verticaux qui s'élèvent des deux côtés de l'écran LED incurvé, composé de trois grands segments plats pour offrir une vue optimale. Plusieurs fois par heure, les eaux tumultueuses changent de direction sur des mégalithes, créant une danse fascinante entre les éléments.  Dans tout le jardin, les sons tropicaux de Singapour peuvent être entendus à travers les chants d'oiseaux, les bruits d'insectes et d'autres créatures locales, générés en temps réel à partir d'un catalogue de près de 100 enregistrements et diffusés à travers un système sonore 3D immersif. 

Les architectes ont aussi eu recours à des matériaux artisanaux chaque fois qu’il était  possible. Souhaitant s’éloigner des matières industrielles, l’agence a fait appel à des métiers d’art et des artisans des quatre coins du monde pour répondre à sa vision architecturale.Sonprojet a remporté les prix A+Awards Popular Choice dans la catégorie Transport Interiors; le Platinum A' Design Award dans la catégorie Interior Space and Exhibition Design; et le BCA Universal Design Excellence Award by the Building and Construction Authority of Singapore.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Evodrop AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.